2 ème édition de Goût de France/Good France : Un chef bordelais à Annaba

Elwatan; le Lundi 28 Mars 2016
1


Didier Maze, le consul général de France à Annaba, a offert un dîner à la française à ses convives, pour la plupart des journalistes. Une page de l’histoire d’un grand livre de la gastronomie française dont la première édition remonte au début du XXe siècle, où le chef français Auguste Escoffier avait pris l’initiative d’organiser des dîners partout dans le monde afin de faire connaître la cuisine de son pays. «Je suis très heureux de vous avoir autour de ma table, à partager un moment d’amitié et de convivialité que procure un repas à la française, basé sur le partage et la générosité», s’est, d’emblée, exprimé le consul général de France à Annaba.  Des plats riches en saveurs et en couleurs ayant agrémenté le palais des hôtes, comme pour rendre hommage à cette cuisine de renommée mondiale et aux valeurs qu’elle véhicule : plaisir, convivialité, innovation, partage et diversité.

Attablés à la résidence consulaire, les invités ont pu savourer les plaisirs d’un menu copieux et délicieux, dont les saveurs en disent long sur l’art culinaire qu’a transporté dans ses bagages jusqu’à Annaba, le grand chef bordelais, Emmanuel Bouchet. A l’entrée, il a émerveillé ses hôtes, dont David Queinnec, le directeur de l’Institut français de Annaba par des canapés de foie de volaille, suivis de mousse de fromage aux herbes et aux épices. Entrecoupés par des ballons de rouge et de blanc, le tartare de bonite à la coriandre, accompagné de sa poêlée de seiche, suivi de gigot d’agneau aux légumes confits ont séduit les goûts des plus exigeants. Au dessert, le chef «Manu», comme on aime l’appeler chez lui, a conclu par des biscuits aux fraises du pays. Un véritable régal à la française que les palais des convives ne saurons certainement pas l’oublier, du moins, jusqu’à la 3e édition de l’événement. «J’ai choisi parmi plusieurs villes de venir à Annaba, car Bachir, mon collègue à Bordeaux, est issu de la région. Il m’a tellement parlé de cette ville que je l’ai, sans aucune hésitation, choisie pour la découvrir de près», a tenu à préciser le chef Emmanuel Bouchet.

Categorie(s): annaba

Auteur(s): Gaidi Mohamed Faouzi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..