Abderahim Aziz, l'ami des enfants

Elwatan; le Lundi 21 Decembre 2009
1

En dépit des mauvaises conditions climatiques, des grappes de bambins ont osé le déplacement jusqu'à la maison de la culture Omar Oussedik de Jijel pour assister au spectacle donné par le prestidigitateur Aziz Abderahim.
Samedi dernier, celui-ci a émerveillé, et surtout réchauffé le cœur des chérubins venus admirer les merveilleux tours de magie d'un homme qui n'avait qu'un seul objectif: dessiner un sourire sur les lèvres des enfants. Près de deux heures durant, la présence enfantine a vibré au rythme des différents numéros de Aziz, ponctués à chaque fois par de chauds applaudissements. L'ingénieur en bâtiment, qui a tout plaqué pour se consacrer exclusivement à la prestidigitation, se dit être l'ami des enfants, précisant qu'il travaille toujours avec ces derniers à travers toutes les wilayas du pays. En un mot, Aziz résume ainsi cette quête de l'enfant : «Là où il y a l'enfant, j'y vais.» Si ces sorties se font à l'occasion des vacances, il n'en demeure pas moins, a-t-il jouté, que le travail au niveau des écoles se fait durant toute l'année.

L'artiste de Béjaïa, qui a à son actif une expérience d'une quarantaine d'années, ne manque jamais, par ailleurs, d'offrir bénévolement des spectacles au profit des handicapés et autres nécessiteux. La rencontre avec ce «métier», appris dès l'âge de 9 ans, s'est faite auprès du défunt Abraco, un magicien espagnol qui a vécu à Béjaïa. Cette première opportunité a été suivie, notamment, par des stages à l'étranger. Mis à part la magie, Aziz est aussi animateur et conteur pour enfants, sans oublier le fait qu'il monte des monologues pour les moins jeunes. Le théâtre, avec lequel il a flirté un certain temps, l'a, nous dira-t-il, aidé à communiquer avec le public et à mieux le connaître, «mais j'ai dû quitter pour me consacrer à ce métier», fera-t-il remarquer. Bonne nouvelle pour les enfants: un nouveau spectacle de magie sera donné le 26 décembre prochain à la même salle à Jijel.

Categorie(s): jijel

Auteur(s): Fodil S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..