Algérie Télécom de Béjaïa, Algérie Télécom de Béjaïa : Des problèmes de connexion malgré les efforts

Elwatan; le Mardi 16 Aout 2016
128044


Pratiquement, tous les voyants sont au vert concernant les principaux objectifs fixés par la DOT en termes de raccordement des chefs-lieux communaux et les antennes administratives à la fibre optique, le déploiement et la modernisation des nœuds d’accès multiservices (MSAN) et le désenclavement des zones rurales avec l’installation des stations 4G LTE.

Toutefois, une partie de la population, au chef -lieu de wilaya comme en campagne, continue de se plaindre de la qualité de la connexion et du faible débit, malgré cet effort fourni par Algérie Télécom en termes d’investissements.
Dans les villages et communes reculés de la wilaya, il est déploré l’inexistence d’agences pour le payement des factures ou l’enregistrement des plaintes.

Une situation qui oblige des centaines d’abonnés, non initiés au payement en ligne, à se déplacer sur plusieurs kilomètres, vers les centres urbains. A ce propos, le directeur de la DOT, Hand Khemis, a estimé, lors d’une conférence de presse animée mardi dernier au siège de la direction, que l’objectif premier de ses services est de doter l’ensemble de la wilaya en infrastructures et d’installer des équipements modernes. «Le problème du débit et de la qualité de la connexion sont signalés uniquement là où nous disposons de l’ancien réseau qui est obsolète. Ce dernier est, d’ailleurs, appelé à être remplacé dans le cadre de la modernisation du réseau. Sans cela, la qualité prend un coup, effectivement. Mais là où nous avons déjà installé les nouveaux équipements, le haut débit est garanti», affirme-t-il.

La rénovation de l’ancien réseau est engagée cette année, selon le responsable. La direction précise que 34 entreprises ont reçu les ordres de service afin d’entamer les travaux sur 83 chantiers. Dans le cadre du soutien de l’Etat aux petites entreprises issues du dispositif d’aide à l’emploi (Ansej), la DOT a engagé une vingtaine d’entre elles sur le terrain.  

Deux ans environ après le lancement de son programme ambitieux, M. Khemis note avoir réalisé ou entamé l’essentiel des opérations qui ont été inscrites. Cette tendance se cristallise au regard du nombre de foyers connectés à internet, qui est passé de 63 440 en 2015 à 76 794 abonnés au premier semestre de l’année 2016 pour les offres ADSL et de la 4G LTE. Il faut dire que la ville de Béjaïa a eu la part du lion en termes d’installation des MSAN (23) entre 2015 et 2016, avec 56 MSAN mis en place.

Le raccordement des chefs-lieux de communes en fibre optique a touché 14 localités, avec des taux d’avancement des travaux appréciables, pendant que 35 agglomérations ont bénéficié de la fibre optique à travers la wilaya et 11 autres sont en cours de réalisation. Cependant, trois chantiers au niveau des chefs-lieux de communes, à l’image d’Adekar, Akbou et Tichy, sont actuellement à l’arrêt après la résiliation des contrats des entreprises de réalisation.
Pour les antennes de la 4G LTE, qui viendra remplacer progressivement le WLL, elles sont installées dans pas moins de 30 localités rurales, mais cela reste insuffisant vu la saturation enregistrée dans certaines zones. Ce produit, lancé récemment, est de nature à répondre aux besoins des populations villageoises qui réclament également l’ouverture d’agences afin de pouvoir régler leurs factures sans se déplacer.

A ce propos, le directeur a indiqué que depuis 2015, «il a été procédé à l’inauguration de cinq nouvelles agences à Béjaïa, Ighil Ali, Timezrit, Adekar… en attendant de trouver des locaux pour en implanter d’autres à Beni Maouche, Barbacha et Chemini». Toutefois, certaines de ces structures ne disposent pas de «caisse», car, selon le responsable, «l’ouverture d’une caisse exige la liaison de celle-ci à une structure de sécurité».
Aucune opération gelée cette année

L’austérité qui a frappé aux portes de nombreux secteurs semble épargner Algérie Télécom, au niveau local. Le programme d’action de la direction opérationnelle des télécommunications de Béjaïa n’est pas affecté, pour l’heure, par les coupes budgétaires mises en place par le gouvernement. Hand Khemis, directeur de la DOT, a déclaré que «toutes les opérations inscrites pour les années 2015 et 2016 seront menées jusqu’au bout ; elles sont maintenues». Toutefois, aucune opération ne sera incluse dans le cadre du programme actuel en tant qu’opération «hors plan» jusqu’à la fin de l’année en cours, selon M. Khemis. Ainsi, aucune perspective n’a été annoncée, lors de la conférence, pour les années à venir. «Nous ne savons pas ce qui se passera d’ici 2017», s’est-il contenté de dire. Mais cela n’empêchera pas la DOT, d’enregistrer les besoins et la demande des citoyens en matière de connexion au réseau d’AT, indique-t-on.N. D.

Categorie(s): bejaia

Auteur(s): Nordine Douici

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..