Batna : Aïn Touila redynamise la filière avicole

Elwatan; le Mercredi 30 Decembre 2015
1


La redynamisation de cette filière contribuera sans aucun doute, tout en satisfaisant les besoins exprimés localement et à l’échelle de toute la région, à promouvoir une économie «forte et diversifiée» dans cette commune à proximité de laquelle se trouve déjà la grande cimenterie de la SCIMAT, a considéré M. Khlifi, vétérinaire de formation et vulgarisateur agricole.

La daïra de Aïn Touta compte, à elle seule, 80 basses-cours de poulets de chair et 250 unités avicoles totalisant un million de poules pondeuses produisant annuellement plus de 1,3 milliard d’œufs, soit près de 20% de la production nationale, a rappelé M. Khlifi. L’émergence de ce pôle a été impulsée par le soutien public à cette filière ainsi que par les mesures incitatives engagées depuis 2008, dont l’exonération de la TVA sur les intrants (aliments et produits vétérinaires) et l’aide à la réhabilitation des moyens de production.

Pour ce vulgarisateur agricole, les principales contraintes liées au développement de la filière avicole dans cette région ont notamment trait «à la hausse des coûts des aliments de la volaille, à la prépondérance d’intermédiaires dans le circuit de commercialisation et aux particularités du circuit de distribution du poussin au niveau national».

Categorie(s): batna

Auteur(s): R. R.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..