Berchiche (El Kseur) : Un club de karaté prometteur

Elwatan; le Mercredi 30 Decembre 2009
1

C’est en 1996 que le club sportif amateur de karaté-DO a vu le jour dans la localité de Berchiche, dans la commune d’El Kseur. Et c’est dans une insoupçonnable baraque, située dans un coin retiré de la localité, que s’entraînent quelques 180 jeunes dont une majorité féminine.
En effet, dans une salle exigüe ne dépassant pas les 80 m2, dépourvue de vestiaires et de douches aussi bien pour les nombreuses filles que pour les garçons, des jeunes s’accrochent et donnent le meilleur d’eux-mêmes pour cette hargne et cette passion qu’ils ont pour le Karaté. Toutes ces difficultés «freinent l’émergence du club qui pourra mieux faire et donner plus si les moyens étaient disponibles», nous dira Mr. Aït Akli Hicham, entraîneur.
La chaleur de l’été, le froid de l’hiver, l’absence de chauffage, l’infiltration d’eaux usées et la défectuosité de l’étanchéité ont fait que le lieu ne répond pas aux normes d’une salle d’entraînement de karaté. A cela s’ajoute le manque de matériel. «Nos moyens matériels sont réduits et nous manquons de plusieurs choses dont du matériel de musculation pour la préparation physique et des tapis», nous dira Mr. Bouabas Hicham, un autre entraîneur de l’équipe de karaté.

Malgré les moyens dérisoires dont dispose les dirigeants de ce club, la ténacité et le sérieux l’ont hissé en haut de l’affiche au niveau national et international. En effet, les jeunes de ce club ont démontré leur haut niveau lors des manifestations régionales, nationales et internationales, grâce au sérieux de l’encadrement et sa qualité. En effet, ils sont encadrés par des professionnels dont Aït Akli et Bouabas, deux entraîneurs au grade de la ceinture noire, respectivement de 2e et 1er Dan et 3e place au championnat du monde en Afrique du sud en 2002 et membres de l’équipe nationale. Ce club prometteur à besoin d’une attention particulière et des moyens à la hauteur des espoirs de ces jeunes qui, sans aucun doute, feront parler d’eux et seront la fierté de la région et du pays.

Categorie(s): bejaia

Auteur(s): Y. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..