Cité Elysa de Annaba : Les chauffards font peur aux habitants

Elwatan; le Dimanche 22 Mai 2016
104049


En effet, ils redoutent, à la veille du mois du ramadan qui coïncide avec l’ouverture de la saison estivale, des accidents de la route sachant que leur cité connait un important flux d’usagers, notamment de camions.

«Depuis quelques temps, les véhicules et les camions à gros tonnages qui empruntent nos rues adoptent, pour beaucoup, une vitesse excessive mettant en danger la sécurité des piétons et surtout de nos enfants. Pour ces raisons,  nous vous sollicitons, à nouveau, afin d’étudier la solution qui permettrait de réduire concrètement la vitesse de la circulation, à tout moment de la journée, en installant des ralentisseurs qui imposent la réduction de la vitesse des véhicules et des camions» lit-on dans la lettre adressée récemment au wali. Les signataires exigent une intervention urgente. Pour étayer leur demande, ils appellent le chef de l’exécutif à venir constater de visu les abus de nombreux automobilistes et chauffards qui empruntent leurs rues sans limitation de vitesse. Et si l’excès de vitesse des usagers motorisés est encouragé par le récent bitumage des routes de la cité Elysa, ils en reste pas moins que l’espace réservé aux piétons, à savoir les trottoirs, a été négligé.

Les inquiétudes des habitants concernent également l’état des trottoirs qui, selon les plaignants, sont toujours défoncés et constitués de terre, gravillons, nids de poule…etc. «Par endroit, les trottoirs sont au même niveau que la route. Ce qui constitue un danger permanent pour nous, adultes, et surtout nos enfants qui enjambent tous les jours ces pseudos trottoirs lors de leurs déplacements. Nous demandons simplement leur réfection à l’effet d’éviter les gros engins qui roulent sauvagement sur nos rues» dénoncent-ils.

Rappelons que les habitants de cette cité sont à leur énième demande aux autorités locales. «Nos multiples écrits n’ont fait réagir aucune autorité. Il nous semble que bloquer la circulation est le seul langage entendu par nos responsables. Les gens éduqués et civilisés sont négligés et jamais satisfaits. Ce qui a encouragé les émeutes et autres manifestations violentes. Cependant, nous continuerons à espérer à une éventuelle action du wali de Annaba au règlement de nos problèmes», espèrent les mêmes habitants.

Categorie(s): annaba

Auteur(s): Leïla Azzouz

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..