Constantine : Le ras-le-bol des souscripteurs aux logements LSP

Elwatan; le Dimanche 29 Decembre 2013
1


Ils exigent la poursuite immédiate des travaux, la réalisation des VRD, la réparation des malfaçons et autres défauts de construction, ne correspondant pas, selon eux, aux normes, et tenir des réunions mensuelles pour les tenir au courant de l’état des lieux. Les protestataires rappellent que ce projet a été lancé en 1999 et que les travaux ont commencé en 2002 pour les acquéreurs OMNI-BAT-EST et en 2004 pour ceux des PROMO-BAT. La plupart d’entre eux ont payé et sont déjà tributaires d’un acte de propriété, alors que les autres s’acquittent des redevances par échéancier, à raison de 12 500 DA/mois. Selon eux, c’est à partir de la deuxième année, après le lancement des travaux, que les problèmes ont commencé, avec l’arrêt des chantiers faute de main-d’œuvre, et aussi, disent-ils, parce que le CNL n’a pas débité son compte pour financer le programme.

L’absentéisme des ouvriers, notamment durant la mauvaise saison, est aussi l’autre problème que ces souscripteurs avancent. «Suite à tous ces problèmes, nous avons essayé de saisir les promoteurs, en l’occurrence Driss Meghraoui et son associé Abdeslem Yaïche, pour trouver une solution pacifique à ces problèmes, mais ces derniers ont refusé de répondre à la demande d’audience que nous leur avons adressée», ont-ils martelé. Et d’ajouter : «Il  n’y a aucun suivi de la part des responsables ; il y a violation des lois, car ce projet devait être achevé en 2006, et nous voilà en 2013, avec un taux d’avancement des travaux de 30 %.»

 

Categorie(s): constantine

Auteur(s): Yousra Salem

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..