Cour d’appel

Elwatan; le Dimanche 30 Decembre 2007
1

La Cour d’appel d’Oran devait se pencher, hier, sur l’affaire de mauvaise gestion et de dilapidation de deniers publics perpétrée au détriment des œuvres sociales du CHUO, suite à un pourvoi introduit par le collectif de la défense.
La genèse remonte à l’année 2004 avec la découverte d’un trou de plus de 940 millions de centimes, suite à un audit interne. Les résultats des investigations ont fait ressortir qu’il s’agissait essentiellement de surfacturation de produits consommables et de marchés d’entretien ainsi que de l’utilisation de moyens du CHU à des fins personnelles. 10 personnes impliquées ont été interpellées par les enquêteurs de la police et présentées devant le magistrat instructeur près le tribunal d’Es Seddikia. Les principaux mis en cause, le président des œuvres sociales et son adjoint, ont été, quatre mois auparavant, condamnés chacun à une peine de 5 années de prison ferme en première instance. Leurs huit coïnculpés, parmi lesquels figurent des entrepreneurs, des tôliers, des libraires et des courtiers, ont écopé quant à eux de peines allant de 6 mois de prison avec sursis à 3 ans d’emprisonnement. Hier, la Cour d’appel a prononcé le report de cette affaire pour le 12 janvier prochain.

Categorie(s): oran

Auteur(s): R. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..