Des mesures viennent d'être décidées par la DG : Accord salarial à ArcelorMittal El Hadjar

Elwatan; le Lundi 28 Decembre 2009
1

A partir du mois de janvier 2010, le salaire de base des 7200 travailleurs du complexe sidérurgique ArcelorMittal El Hadjar sera aligné sur le nouveau SNMG, soit 15 000 DA.
Au premier trimestre de la même année, il est également question de la requalification des postes de travail de la catégorie A à la catégorie B. C’est ce qui a été convenu d’un commun accord entre la direction générale (DG) et le partenaire social, suite à une série de réunions tenues les 15, 20 et 22 décembre au siège de la DG du complexe. Aussi, au cours de ces réunions présidées par Daniel Atlan et Smaïl Kouadria, respectivement directeur des ressources humaines et secrétaire général du syndicat d’entreprise d’ArcelorMittal Annaba, les deux parties se sont entendues sur le maintien des activités du groupe mixte comité de participation (CP)/DG. Un groupe mis en place au niveau de chacune des unités du complexe et auquel furent confiés l’étude et le traitement des réserves émises se rapportant aux organigrammes et dont les travaux ont été entamés à partir du 20 du mois en cours.

La mi-janvier prochain est la date butoir pour rendre les conclusions y afférentes, indique un communiqué rendu public ce week-end. Une autre bonne nouvelle attend les métallurgistes d’El Hadjar : tous les travailleurs exerçant des métiers appartenant aux groupes socioprofessionnels exécution et maîtrise (B, C, D, E, F) des structures de production, de maintenance et de soutien technique vont pouvoir bénéficier d’une valorisation de leur poste de travail. Cette valorisation et tous les acquis suscités sont les fruits de la confiance et les moyens qu’ils ont donnés à leur syndicat pour être une force de propositions et convaincre l’employeur d’accepter celles-ci. Les modalités de leur pratique seront définies lors de la réunion prévue le 4 janvier prochain.
La sous-traitance est, par ailleurs, un autre volet que les deux parties ont eu à débattre au cours de leurs dernières rencontres à l’issue desquelles elles ont mutuellement réaffirmé leur intérêt à prioriser, en cas de besoin, l’insertion des personnels travaillant pour le compte d’entreprises sous-traitantes avec ArcelorMittal vu l’expérience professionnelle acquise dans les postes qu’ils occupent.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Naima Benouaret

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..