Gorges de Kherrata : Quatre tunnels seront réalisés

Elwatan; le Mardi 30 Decembre 2014
1


Le projet consiste en la modernisation de la route tout le long des gorges, des travaux nécessaires au niveau de cette zone, d’autant plus que la  RN9, qui relie Béjaïa à la wilaya de Sétif, est un axe très fréquenté. Il est classé comme réseau économique de base (REB), catégorie A, et draine un trafic quotidien qui dépasse les 22 000 véhicules, avec des pointes de 30 000, notamment en période estivale, a déclaré le directeur des travaux publics. D’après le DTP, les poids lourds, qui représentent 45% du trafic, ne peuvent pas emprunter le tunnel de Kherrata dans le sens ascendant. Ils sont contraints de passer par les gorges, et celles-ci présentent de nombreux risques pour les usagers, et la route qui les traverse ne réunit pas les garanties de sécurité requises, a-t-il expliqué.

Elle est l’objet de fréquentes chutes de pierres et d’éboulements, notamment en période hivernale. Les véhicules légers sont obligés aussi de l’emprunter lorsque des travaux d’entretien ont lieu à l’intérieur du tunnel. Les conducteurs de véhicules lourds doivent, quant à eux, faire des rallonges de 200 km, en passant par la wilaya de Bordj Bou Arréridj, ce qui n’est pas sans incidence sur l’économie nationale. C’est donc pour sécuriser ce tronçon de la route que des travaux d’aménagement ont été engagés.

Le projet est divisé en trois lots, a indiqué un communiqué de la wilaya de Béjaïa. Le premier, qui concerne l’aménagement de la route, a été confié au groupe privé algérien ETRHB Haddad. Le deuxième lot concerne l’aménagement des ouvrages d’art. La troisième partie du projet concerne la réalisation de quatre tunnels qui sont confiés au groupement turc. Le responsable de l’entreprise turque a indiqué, dans sa présentation, qu’il a intégré dans ce projet la mise en valeur du paysage des gorges et la création d’espaces de loisirs, la mise en valeur du pont historique Hanouze et d’un monument dédié aux martyrs.

Les travaux prévoient également la réalisation de cinq pôles d’attractions, un belvédère, des zones de stationnement et l’installation d’un éclairage public pour illuminer l’ouvrage (pont historique Hanouze) de sa base vers les arcs en vue de rehausser sa monumentalité.
 

Categorie(s): bejaia

Auteur(s): Ali F.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..