Il est présent dans 27 municipalités : Netcom dans quatre nouvelles communes en 2010

Elwatan; le Mercredi 30 Decembre 2009
46583

Au niveau des communes où il est absent, le ramassage est assuré par les autorités locales qui, faute de moyens, recourent aux camions privés pour le transport des ordures.
Quatre nouvelles communes seront couvertes en 2010 par l’établissement de ramassage des ordures et déchets ménagers Netcom.
Selon Mohamed Benalia, directeur de cet EPIC de wilaya, le choix des nouvelles municipalités n’est pas encore fait et la sélection sera effectuée selon des donnes et des spécificités précises.
Pour l’instant, «on a décidé d’intégrer au moins quatre grandes communes» dans le nouveau plan de travail de l’établissement, avant d’étendre la présence de Netcom à la totalité des municipalités. L'élargissement du champ d'intervention del’EPIC Netcom interviendra grâce à l'acquisition, dans les semaines à venir, de nouveaux moyens logistiques.
Un budget de 150 milliards de centimes a été dégagé à cet effet et l’avancement de la procédure administrative d’acquisition du matériel a atteint 70%. La date exacte de livraison des engins commandés n’est pas encore arrêtée et «un léger retard» a été enregistré à cause «de lenteurs administratives», a expliqué M. Benalia.

«Notre objectif est de renforcer et d’améliorer le ramassage au niveau des municipalités où l’on est présent», souligne-t-il, ajoutant que les nouveaux équipements «permettront d’assurer plus de célérité dans le traitement des déchets et leur acheminement vers les décharges publiques». Le directeur de Netcom affirme que les engins en question sont susceptibles de garantir la propreté dans les quartiers de la capitale. Il s’agit, entre autres, de camions à grand tonnage (engins de collecte, de balayage et de transport des déchets) et d’équipements de parc utiles pour la maintenance et l’exploitation des appareils.
Abordant l’état du ramassage quotidien des déchets ménagers au niveau de la wilaya d’Alger, le directeur de l’établissement Netcom dira que nul ne peut nier le grand pas en avant franchi durant ces dernières années. Bien que beaucoup reste à faire, il rappelle néanmoins que la tâche n’incombe pas uniquement aux services de ramassage mais également aux citoyens, qui doivent faire preuve de civisme et de respect des horaires de dépôt des ordures.

Interrogé sur le grand désordre ayant caractérisé la majorité des quartiers de la capitale durant le dernier Aïd El Adha, M. Benalia dira que ses agents ont travaillé d’arrache-pied, «avant, durant et après l’Aïd». «Nous avons plus intensifié notre présence à cette occasion», a-t-il déclaré. «La ville était envahie de troupeaux, de foin puis de déchets de moutons et de détritus, et pour remédier à cette situation, nous avons été dans l’obligation de fournir un effort supplémentaire», précise-t-il. Il faut indiquer que l’établissement public, Netcom, couvre actuellement 27 communes sur les 57 que compte la wilaya d’Alger. Cet EPIC assure le service 24/24h et 7/7 jours et emploie plus de 5000 employés.
Au niveau des communes où il est absent, le ramassage est assuré par les autorités locales qui, faute de moyens, recourent aux camions privés pour le transport des ordures.

Categorie(s): alger

Auteur(s): Djamel G.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..