Industrie de transformation dans le secteur agricole à Souk ahras : Une trentaine de futurs fromagers en formation

Elwatan; le Lundi 22 Aout 2016
1


Ce sont 30 futurs fromagers, concernés par une formation de courte durée, qui auront à assurer la création du premier noyau de producteurs locaux, et ce, sous les auspices du premier responsable de l’exécutif. Ce dernier, qui avait initié l’idée depuis des propositions faites par des éleveurs locaux, vient de  concrétiser les vœux de ces derniers.

L’expert hollandais, Scheenstra Meint, a indiqué à ce sujet que le transfert des techniques de transformation du lait en fromage profiterait à la production locale et ajouterait un plus à l’équilibre socioéconomique de la région par la création de nouveaux postes d’emploi pour la population locale. Les journées de formation, entamées samedi dernier à l’Institut national de formation professionnelle de Souk Ahras, ont été clôturées hier. Le même expert a mis en valeur les efforts du premier responsable de l’exécutif et l’implication positive de l’ambassadrice de Hollande dans ce partenariat.


Des PME en ligne de mire

Durant toutes ses sorties dans les régions agricoles, le wali de Souk Ahras n’a cessé de marteler que le secteur ne saurait connaître de décollage avec des maillons manquants. «Des petites et moyennes entreprises de transformation qui graviteraient autour des grands espaces de production agricole seront les bienvenues et nous ne pouvons concevoir une industrie locale sans inclure des unités de transformation des produits du terroir», avait déclaré le wali lors d’une visite à Bir-Bouhouch. Pour joindre l’acte à la parole, des unités de transformation de plusieurs autres produits locaux, dont les figues de Barbarie (Opuntia) ont suivi cette première déclaration. Gangrenées par l’affairisme et les querelles de clocher, bridées par les incursions et les approches pédantes, les différentes filières du secteur de l’agriculture trouveront peut-être le salut dans l’administration locale. 

Categorie(s): actu est

Auteur(s): Abderrahmane Djafri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..