Infos dernière

Elwatan; le Jeudi 15 Avril 2010
1


-Ksar El Boukhari (Médéa)
Le P/APC poignardé

Le P/APC de la commune de Ksar El Boukhari, Guebbouh Benyahia, dit Aïssa, a reçu, lundi dernier dans l'après-midi, plusieurs coups de couteau à l'épaule en plein centre-ville. Le drame a eu lieu au niveau d'une boutique d'alimentation générale. Le P/APC a passé plusieurs heures à l'hôpital avant de regagner son domicile pour une période de convalescence. Son agresseur a été arrêté par les services de sécurité. Ce dernier, travaillant comme fossoyeur au cimetière Ben Alia (sortie sud de Ksar El Boukhari), ne serait pas à son premier acte de violence. D'après nos sources, il n'aurait pas apprécié le fait que le P/APC désigne deux employés de la commune pour assurer gratuitement des tâches de fossoyeurs au sein du cimetière Ben Alia. L'accusé, avance-t-on, appliquait des «tarifs» onéreux et les habitants de la ville auraient dénoncé ses agissements.

- Constantine :
3 ans de prison pour soutien à groupes terroristes

Pour soutien, financement de groupes terroristes et apologie du terrorisme, le tribunal criminel près la cour de Constantine a condamné, hier, H. H., âgé de 26 ans, à une peine de 3 ans de prison ferme assortie d'une amende de 50 000 DA. Pour les mêmes chefs d'inculpation, le tribunal criminel a également prononcé une peine d'une année de prison ferme et une amende de 50 000 DA à l'encontre de 7 autres inculpés âgés de 26 à 46 ans. Un autre membre de ce réseau de soutien, R. K., 30 ans, a écopé de 6 mois de prison avec sursis. La constitution de ce réseau remonte à l'année 2008. Lors de leur audition, les mis en cause ont avoué avoir fourni à des groupes terroristes activant dans les wilayas citées des médicaments, des téléphones portables, des jumelles et des
batteries.

- Akbou (Béjaïa) :
Un centre commercial
ravagé par le feu

Un incendie ravageur s'est déclaré, hier vers 2h, dans un centre commercial situé à proximité de l'hôpital d'Akbou.
Les marchandises des boutiques, pour la plupart d'habillement et d'articles de ménage, sont parties en fumée en l'espace de deux heures. La prompte intervention de la Protection civile d'Akbou, appelée à la rescousse par les deux gardiens des lieux, a évité le pire en réussissant à circonscrire le sinistre. Le risque de voir les flammes se propager au pavillon des urgences de l'EPH de la ville et des immeubles limitrophes était grand. Selon les témoignages recueillis sur place, un court-circuit serait à l'origine du déclenchement de cet incendie dont les dégâts occasionnés s'élèveraient à 2 ou 3 milliards de
centimes.

- BADR :
Deux ans de prison à
l’encontre de huit accusés

Le tribunal pénal près la cour d'Alger a condamné hier huit accusés qui sont des ex-cadres de la Banque de l'agriculture et du développement rural (BADR) à une peine de deux ans de prison dont un avec sursis pour négligence causant dilapidation de deniers publics sous forme de crédits estimés à 700 millions DA. Ce procès intervient suite à l'appel fait contre la décision rendue en février 2010 par le tribunal de première instance
d'El Harrach (section pénale) qui avait acquitté les accusés et condamné un 9e dans l'affaire à sept ans de prison ferme. Il s'agit de Abdenacer Aissat qui avait bénéficié de deniers publics sous forme de crédits pour l'achat à l'étranger d'une usine entière de production de lait et dérivés. Cette nouvelle décision annule l'acquittement du principal accusé dans l'affaire, l'ex- PDG de la BADR, Bouyakoub Farouk, qui a été condamné à deux ans de prison ferme, dont un avec sursis ainsi que les ex-cadres de l'agence de Birkhadem qui a fourni le crédit.

- Emploi de jeunes :
L’âge des bénéficiaires revu à la baisse

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh, a annoncé, hier à Alger, que des amendements seront introduits bientôt au niveau de l'Agence nationale de soutien à l'emploi de jeunes (Ansej) et de la Caisse nationale d'assurance chômage (CNAC) en vue de permettre aux jeunes de créer leurs entreprises dans de meilleures conditions. M. Louh a indiqué que des amendements seront introduits dans les décrets présidentiels et exécutifs relatifs à l'Angem et à la CNAC à travers notamment l'augmentation du volume d'investissement de la CNAC de 5 à 10 millions de dinars de manière à l'équilibrer avec celui de l'Ansej. Ainsi, l'âge requis pour bénéficier de l'aide de la CNAC sera revu à la baisse de manière à permettre aux jeunes postulants d'opter soit pour la CNAC soit pour l'Ansej,
a ajouté le ministre.

Categorie(s): dernière

Auteur(s): H. A. D.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..