Infos dernière

Elwatan; le Lundi 26 Avril 2010
1


-Hadjout (Tipasa)  :
Suicide d’une policière

Hier après-midi a été enterrée l’agent de l’ordre public (AOP), de sexe féminin, travaillant au sein de la sûreté de daïra de Hadjout, au cimetière situé à proximité de Bourkika, en présence d’une foule nombreuse. La policière d’une trentaine d’années était fonctionnaire de la Sûreté nationale depuis cinq années environ. L’acte fatal s’est déroulé samedi, non loin du parc communal de l’APC de Hadjout. La jeune femme a utilisé son arme à feu pour mettre fin à ses jours, selon nos informations. Les services de la sûreté de wilaya de Tipasa ont aussitôt déclenché une enquête pour déterminer les causes de cette mort violente.

- Proche-Orient :
Entretien
Sarkozy-Hariri

Le président Nicolas Sarkozy s'est entretenu, hier, au téléphone avec le Premier ministre libanais, Saâd Hariri, et a exprimé sa «préoccupation» devant le développement des «tensions» dans la région. «Il est crucial que chacun fasse preuve de responsabilité et s'abstienne d'actions susceptibles de nourrir ou d'accroître ces tensions et d'affecter la stabilité régionale», a dit le chef de l'Etat français. M. Sarkozy a exprimé «son souhait de voir surmonté le blocage qui touche l'ensemble des volets du processus de paix au Proche-Orient» et souligné «l'engagement de la France à cette fin». Rappelant «le soutien constant de la France au Liban, à travers notamment trois conférences économiques et financières et un engagement continu au sein de la Finul», le président français a assuré M. Hariri que «la France se tenait aux côtés du Liban et des Libanais».

- Abderrazak Boukebba :      
Hommage au poète et romancier à Beyrouth

Un hommage a été rendu au poète et romancier algérien Abderrazak Boukebba à l'issue du festival Beirut 39, organisé par la fondation britannique Hay Festival en collaboration avec le comité d'organisation de la manifestation «Beyrouth, capitale mondiale du livre». Cet hommage a été rendu à Abderrazak Boukebba pour sa participation dans cinq activités, dont «Contes d'Afrique du Nord», «La littérature et la presse», «Réalité de la nouvelle littérature arabe», a indiqué l'auteur. Une cinquantaine de soirées poétiques et de rencontres littéraires ont été animées, lors de cette manifestation, par 39 auteurs de moins de 40 ans venus des différents pays arabes. La fondation Hay Festival a publié à l'occasion une anthologie, en arabe et en anglais, des 39 ouvrages sélectionnés.

- Macédoine :
Le différend dure
toujours

Le Premier ministre macédonien, Nikola Gruevski, a déclaré qu'il espérait obtenir en mai une «proposition concrète» du médiateur de l'ONU, Matthew Nimetz, concernant le différend sur le nom de la Macédoine qui oppose Skopje à Athènes depuis près de vingt ans. La Grèce bloque depuis 1991 la reconnaissance internationale de sa voisine sous le nom de Macédoine, considérant qu'il appartient à son patrimoine. Le nouvel Etat a été admis à l'ONU en 1993 sous le nom provisoire d'«Ancienne République yougoslave de Macédoine» (Arym, Fyrom en anglais). Athènes entrave également l'entrée de la Macédoine à l'OTAN et l'ouverture des négociations d'adhésion de Skopje à l'UE. La Macédoine a obtenu le statut de candidat au bloc des 27
en 2005.
Le ministre adjoint grec des Affaires étrangères, Dimitris Droutsas, a déclaré récemment que la Grèce pourrait accepter l'appellation «Macédoine
du Nord».

Categorie(s): dernière

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..