Le rond-point de tous les dangers à Arzew

Elwatan; le Mardi 30 Decembre 2008
1

Récemment inauguré par les responsables de l’APC d’Arzew dans le cadre de la révision du plan de circulation de la commune, le nouveau rond-point reliant les deux sorties de la ville continue à susciter le mécontentement des automobilistes.
En effet, ce projet, qui devait voir le jour il y a quelques années, en l’absence d’une voie de secours pouvant servir d’issue à la population, manque de plaques de signalisation dignes d’assurer la fluidité et la sécurité de la circulation automobile au niveau de l’entrée de la ville. Une situation qui préoccupe grandement les automobilistes, notamment la nuit où la circulation devient difficile. «En cette période hivernale où les journées deviennent de plus en plus courtes, ce carrefour représente un véritable danger sur la voie publique, surtout qu’il est implanté dans une zone des moins éclairées», dira un habitant. Selon un spécialiste, la conception du projet ne correspond nullement aux normes requises, surtout pour ce qui est de la zone d’emplacement au milieu d’une autoroute.

D’ailleurs, d’après les résultats provenant des études réalisées auparavant par les BET spécialisés, l’option d’aménager un rond-point au niveau de cette partie de la ville est déconseillée en raison de la réalisation de la nouvelle gare ferroviaire. Depuis la réalisation de ce rond-point, plusieurs accidents de la circulation ont été signalés par les instances sécuritaires compétentes. Rappelons que les travaux relatifs à la réalisation d’une nouvelle voie d’accès pour la commune d’Arzew seront livrés dans le prochains jours, apprend-on de sources municipales. Inscrit dans le cadre du programme sectoriel du développement, ce nouveau projet est censé résoudre le problème de la densité de la circulation signalée dans l’ancienne voie eu égard à la présence du poste d’accès de la zone industrielle (P1).

Cette allée, qui a subi des dégradations très avancées à cause du trafic important des poids lourds et des camions transportant les différents matériaux issus de l’exploitation des carrières, connaîtra un allégement progressif du trafic routier. «Une nouvelle gare routière est prévue à la Cité 1000 logements dans le cadre de la relance du projet concernant la révision du plan de circulation qui est à l’arrêt depuis une dizaine d’années», apprend-on.

Categorie(s): oran

Auteur(s): B. Linda

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..