Métiers rares et projets professionnels : Annaba première au niveau national

Elwatan; le Mardi 26 Avril 2016
103426


Parmi ces derniers, 630 ont été formés avec au bout une attestation «‘‘Métier rare qualifiant’’, dont 80% ont été placés sous contrat DAIP. Avant l’expiration de leur contrat, 70% d’entre eux ont été confirmés dans leur poste de travail», s’est félicité, jeudi, Sai Samir, le représentant de l’Agence locale de l’emploi (ALEM) dans la commune de Annaba.

Ce qui a propulsé l’agence de wilaya de l’emploi Annaba (AWEM) dont dépend l’Alem à la première place sur le territoire nationale. Pour plus de détails, c’est son assistante, Zaïdi Sihem, conseillère principale des projets professionnels à l’AWEM Annaba qui prend le relais. «Nous avons opté pour l’organisation d’accompagnement au profit des universitaires, dont le thème de la formation est ‘‘Projet professionnel de l’emploi’’».

Destinée aux diplômés universitaires, cette initiative porte sur l’organisation des ateliers à travers de courtes formations. «Notre objectif est d’apprendre à ces jeunes, les techniques de recherche d’un poste de travail après l’obtention du diplôme. C’est-à-dire la monoculture des métiers, où le jeune universitaire en chômage doit savoir qu’on ne dit plus un diplôme mais un métier. Cette initiative a permis  la mise en avant de la modernisation de l’ANEM. Pour le mois de mars 2016, seule l’agence wilaya Annaba (AWEM) a pu organiser 9 ateliers ayant permis à 204 universitaires d’être formés».

Ainsi, 22 ateliers ont été organisés durant le seul mois de mars 2016 par la wilaya de Annaba à travers ses cinq agences, à savoir : Alem Annaba1, ALEM Annaba2, ALEM El Bouni, ALEM El Hadjar et ALEM Berrahal. Ce qui a permis à 436 jeunes chômeurs universitaires et autres stagiaires inscrits dans les centres de formation professionnelle de s’initier aux techniques de recherche d’emploi. Par profil, 149 participants ont été formés à la rédaction du curriculum vitae, 75 participants à l’entretien d’embauche, 08 participants à la manière d’écrire une lettre de motivation. Le reste est composé de 204 participants universitaires.

Depuis le mois de février 2016, l’agence ALEM Annaba n’a pas cessé d’organiser des ateliers au profit des chômeurs de différents niveaux «l’animation des ateliers porte sur les techniques de recherche d’emploi, la rédaction d’un curriculum vitae et la manière de préparer un entretien d’embauche.

Depuis fevrier, notre agence d’organise continuellement des ateliers, au centre de formation (CFO), à la Maison de jeunes (DJS), ainsi qu’à la Bibliothèque centrale. En février, nous avons organisé trois ateliers, le mois d’après quatre ateliers, avec 54 participants chacun pour différents profils.

Ces cycles ont pour objectif d’accompagner les jeunes demandeurs d’emploi jusqu’à l’obtention d’un poste de travail. Ces formations ont trait, entre autres, aux techniques de présentation d’un CV et à la préparation et au comportement à adopter pour subir  un entretien avec un employeur», ajoute par ailleurs le représentant de l’Alem Annaba.

Abondant dans le même contexte, le même responsable rappelle que : «Suite à la convention signée en février 2009 entre les ministères de la Formation professionnelle et celui du Travail et reconduite en 2014 avant son application fin 2015, des jeunes de 16 à 20 ans sans niveau, sont orientés par l’Anem vers la formation professionnelle et bénéficient d’une bourse de 3000 DA.»

Categorie(s): annaba

Auteur(s): Leïla Azzouz

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..