Nouvelles de Constantine

Elwatan; le Mercredi 18 Decembre 2013
1


Un mort et trois blessés sur la rn3

Le conducteur d’un véhicule léger de marque Hyundai, type Accent, un homme âgé de 65 ans, répondant aux initiales A.M., a trouvé la mort avant-hier, vers 14h, sur la RN3, à Rahala, dans la commune de Hamma Bouziane, apprend-on auprès de la cellule de communication de la Protection civile. Selon la même source, il est mort sur place suite à un carambolage avec un bus desservant la ligne Didouche Mourad-Constantine et un autre véhicule touristique. La dépouille mortelle a été déposée par les éléments de la Protection civile à la morgue du CHU Dr Benbadis. D’autre part, la passagère du véhicule, une jeune femme de 22 ans, et deux autres qui se trouvaient à bord du bus, en l’occurrence le chauffeur et une femme âgée de 30 ans, ont été évacués par les mêmes éléments à l’hôpital de Didouche Mourad.         Yousra Salem  



Contrôle judiciaire pour 8 supporters du CSC

Huit personnes, dont deux mineurs, arrêtées suite aux incidents survenus samedi dernier à l’issue de la rencontre CSC-MCA, qui s’est déroulée au stade Hamlaoui, ont été mis sous contrôle judiciaire après leur présentation dimanche dernier devant le parquet du tribunal de Constantine. Selon Mohamed Zemouli, chargé de communication à la sûreté de wilaya, les mis en cause, âgés entre 19 et 30 ans, sont originaires de différentes communes de la wilaya. Ils comparaîtront dans les jours à venir devant le juge pour trouble à l’ordre public et destruction de biens publics. Pour rappel, la rencontre avait connu des actes d’une rare violence de la part d’une centaine de supporters du CSC, frustrés et déçus de la défaite de la leur club. Résultat : 30 blessés, dont 5 policiers, et 5 véhicules publics endommagés appartenant aux médias et aux services de sécurité, soit deux voitures de l’ENTV, une de la radio régionale Cirta et deux de la sûreté de wilaya.             R. B.



AÏN SMARA : Les postulants aux logements ruraux protestent

Plusieurs dizaines de postulants aux logements ruraux dans la commune de Aïn Smara ont manifesté dès les premières heures de la matinée d’hier devant le siège de l’APC. Ils réclamaient les aides pour ce type de logement qui demeure non attribuée depuis des mois. Les protestataires ont bloqué l’accès à l’APC et exigé de rencontrer le maire de Aïn Smara pour avoir des explications sur le gel de ces aides. «Nous avons tenté plusieurs fois de contacter les responsables de cette commune et connaître les causes de ce blocage, sans  résultat», ont-ils dit. Ils ont affirmé qu’un quota de 200 aides au logement rural a été octroyé à la commune il y a des mois mais que les bénéficiaires n’ont rien reçu d’officiel à ce jour. «Nous avons réclamé plusieurs fois les contrats d’attribution, les aides financières et les permis de construire pour commencer la réalisation de nos maisons mais l’APC continue d’ignorer nos demandes avec le blocage de toutes les procédures», ont-ils noté, ajoutant qu’en plus du quota de 200 aides, l’APC a bénéficie de 300 autres, mais qui demeurent toujours gelées. Les protestataires ont affiché leur détermination à maintenir la pression sur l’APC jusqu’à la régularisation de leur situation. «Nous exigeons un engagement écrit du P/APC, et non des promesses verbales», soutiennent-ils. Nous avons tenté à plusieurs reprises de contacter le P/APC de Aïn S’mara pour connaître les raisons de ce blocage, mais il est resté injoignable.             R. B.
 

Categorie(s): constantine

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..