Oran : Artisan boulanger, un métier en perdition

Elwatan; le Mercredi 17 Aout 2016
128110


Selon les chiffres fournis par la Chambre de l’artisanat et des métiers, de 946 ils ne sont à présent que 560. D’ailleurs, certains, avec la saison estivale et les congés pour leur personnel, ont déjà entamé des travaux de réaménagement au niveau de leur commerce pour carrément changer d’activité ou procéder à la location de leur local…une activité qui se veut bien plus lucrative dans certains quartiers de la ville. Lors de la rencontre organisée, ces jours-ci à Oran, par la CAM, en présence du contrôleur de l’activité artisanale à la direction du tourisme, de la directrice régionale de la Casnos et de la représentante du commerce, une vingtaine de représentants mandatés d’artisans boulangers ont exprimé leur colère et leur inquiétude. Ils ont déclaré devoir faire face actuellement à toutes sortes de difficultés pour gérer leur négoce.

«Malgré nous, on se trouve dans le pétrin si on nous excuse le jeu de mots». Ils ont en outre saisi l’occasion de cette rencontre pour faire part officiellement des problèmes et difficultés qu’ils rencontrent au quotidien. Ils dénoncent, par exemple, le contrôle des agents de la DCP, en affirmant qu’ils se pointent durant toute l’année seulement pour de simples futilités.

On apprendra, par ailleurs, que les augmentations des charges, ajoutées au phénomène du commerce informel et la prolifération autorisée pour la confection et la vente du pain traditionnel (dit pain syrien), se sont faits au détriment des artisans boulangers qui étaient, jadis, les seuls détenteurs de registres du commerce, de père en fils, et qui font face, aujourd’hui, au calvaire d’un métier pénible et usant. Certains d’ailleurs n’arrivent même pas à subvenir aux besoins de leur famille. Sur ce plan, selon  Abbès Boukhari, président de la CAM, il a été décidé de la mise en place d’une commission pour recenser les problèmes afin de les soumettre à qui de droit.

Categorie(s): oran

Auteur(s): Tegguer Kaddour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..