Passation de pouvoir hier en France, Le nouveau président Emmanuel Macron prend ses fonctions

Elwatan; le Lundi 15 Mai 2017
1


Le nouveau président, Emmanuel Macron, a pris hier ses fonction, a rapporté l’AFP. Après sa victoire face à la candidate de l’extrême droite Marine Le Pen, Emmanuel Macron a promis de réformer «profondément la vie politique», dans un pays très divisé, en proie à un chômage endémique (10%) et toujours sous état d’urgence du fait des menaces terroristes.

Pour gouverner et mettre en œuvre son programme libéral, en économie comme sur les sujets de société, l’ancien banquier d’affaires et ancien ministre de l’Economie a besoin que son jeune mouvement remporte la majorité aux élections législatives des 11 et 18 juin. Très vite, Emmanuel Macron devrait désigner son Premier ministre et former son gouvernement.

Ses prédécesseurs dans la fonction ont le plus souvent nommé leur chef de gouvernement le jour même de la passation de pouvoir. Le nouveau Président devrait attendre aujourd’hui, selon le calendrier évoqué par son entourage. Ce même jour, il doit aussi se rendre à Berlin, son premier déplacement à l’étranger, pour rencontrer Angela Merkel. La chancelière a souligné, lors d’une précédente rencontre, leurs nombreuses «convergences» de vue.

En 2012, François Hollande a rendu visite à Mme Merkel le jour même de son investiture. Le président Macron entend également se rendre très prochainement sur un théâtre d’opérations, auprès des troupes françaises, sans doute en Afrique.

Les premières mesures

Comme premières mesures, le président Emmanuel Macron doit nommer un Premier ministre pour ensuite mettre en route un projet de loi sur la moralisation de la vie politique, interdisant notamment à un parlementaire d’embaucher un ou plusieurs membres de sa famille. A l’été, lors d’une session extraordinaire, il demandera au Parlement l’autorisation de légiférer par ordonnance, pour appliquer des réformes en se dispensant de débats à l’Assemblée nationale et au Sénat.

Il est évoqué aussi l’instauration d’une dose de proportionnelle à l’Assemblée nationale pour que toutes les forces politiques soient représentées, et la réduction d’un tiers du nombre de parlementaires pour la mise en application aux législatives de 2022. Le nouveau président prône aussi la «simplification» par ordonnance du droit du travail (notamment concernant la durée du travail et les indemnités de licenciement et l’instauration par ordonnance d’un droit à l’erreur pour tous face aux administrations, notamment en matière fiscale.

Dans les établissements scolaires des zones d’éducation très prioritaires, il est prévu la limitation à 12 élèves par classe pendant les deux premières années (pour les 7-8 ans) et le retour des classes bilangues (partiellement supprimées lors de la précédente réforme des collèges), permettant à un élève en première année de collège d’apprendre deux langues étrangères.

Durant la période estivale, Emmanuel Macron compte effectuer une tournée des capitales européennes pour proposer une feuille de route quinquennale, afin de doter la zone euro d’un «vrai budget». Concernant le terrorisme, un débat sera lancé au Parlement sur la prolongation de l’état d’urgence, déjà prolongé cinq fois depuis les attentats de novembre 2015.

Aussi, seront créés un état-major permanent des opérations de sécurité intérieure, de renseignement et de lutte contre le terrorisme, ainsi qu’une cellule spéciale du renseignement dédiée au groupe terroriste Etat islamique (EI). Sur le plan économique, il est envisagé un audit sur les finances publiques du pays, «afin de disposer à la mi-juin des résultats de la gestion en cours» et sur la réforme du prélèvement des impôts à la source et à l’automne, il est attendu un texte quinquennal sur les finances publiques suivi du projet de loi de finances 2018 à partir du 1er octobre.

Categorie(s): monde

Auteur(s): R. I.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..