Presse : Notre confrère Mohamed Issami n’est plus

Elwatan; le Mardi 20 Avril 2010
1

Le journaliste Mohamed Rouabhi, dit Issami Mohamed, a été retrouvé mort, hier, dans sa chambre de l'hôtel El Manar, à Sidi Fredj (Alger).
Ne donnant pas signe de vie depuis quelques jours, il a été découvert mort dans sa chambre par ses voisins, après que sa famille ait alerté ses amis sur sa disparition. «Selon les premières informations recueillies auprès de son entourage, feu Mohamed Rouabhi souffrait depuis quelque temps de difficultés respiratoires», souligne l’APS. Mohamed Issami était connu pour ses écrits et ses investigations sur le terrorisme, notamment durant les années de braise. Il avait publié un livre sur les événements politiques ayant marqué les années 1990, intitulé Le fis et le terrorisme : au cœur de l'enfer. Il avait exercé en qualité de journaliste spécialiste de l'information sécuritaire dans les quotidiens El Watan et le Matin et était notamment connu pour ses écrits dans la Tribune de l'Ouest et la Voix de l'Oranie. Mohamed Rouabhi apportait des contributions régulières dans les colonnes du Soir d'Algérie, à travers des articles-éclairages sur l'évolution de la situation sécuritaire en Algérie et dans les pays du Sahel.

Categorie(s): dernière

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..