Réhabilitation du vieux bâti à Annaba : Un milliard de dinars débloqué

Elwatan; le Mercredi 30 Mars 2016
1


Prévue pour être lancée durant cet été, cette opération est répartie sur trois îlots du vieux tissu urbain des quartiers populaires de la ville. Elle concernera principalement les façades des immeubles datant de l’époque coloniale.

C’est ce qu’a confirmé le wali de Annaba lors d’un point de presse tenu dernièrement au siège de la wilaya. «Cependant, nous avons des contraintes pour le bon déroulement de cette opération. Les citoyens dont les maisons sont concernées, empêchent les ouvriers d’accéder à leurs balcons pour effectuer l’entretien des façades», a remarqué le chef de l’exécutif.

Parallèlement, le siège de l’APC de Annaba se prépare aussi à être restauré. En effet, selon Farid Merabet, le président de la commune de Annaba : «Le conseil communal validera, lors de sa prochaine session, le financement de cette opération, estimé à quelque 600 millions de dinars. Des avis d’appel d’offres seront immédiatement lancés avec l’espoir de retenir une entreprise spécialisée dans le domaine. Il faut savoir que la restauration du vieux bâti est une spécialité que seuls les Russes, les Turcs, les Italiens et les Français maîtrisent.

Pour moi, la restauration de la mosquée Abou Marouane de la vieille ville est un véritable gâchis.» Et si à la restauration du vieux bâti, la wilaya de Annaba accorde un intérêt particulier, il n’en demeure pas moins qu’une attention remarquable anime les nouveaux programmes de logement. En effet, selon le wali, quelque 12 454 logements programmés et non enregistrés à la nouvelle ville de Draâ Erriche, dont 2100 unités affectées à l’AADL, seront inscrits en ce mois d’avril 2016.

Sur le plan des infrastructures d’accompagnement, le même responsable a déclaré que : «Parallèlement, nous avons dégagé 5,3 milliards de dinars à l’effet de mettre en place un réseau énergétique pour ce nouveau programme et 2,5 milliards pour la construction de cinq châteaux d’eau pour alimenter la nouvelle ville de Draâ Erriche à partir de Chaïba.

Toutes ces commodités seront réceptionnées à la fin de l’année en cours. Pour la scolarisation des enfants des nouveaux habitants de cette nouvelle ville, une enveloppe de 3,57 milliards de dinars a été affectée pour la construction des établissements scolaires dont le démarrage des travaux est prévu pour juin 2016.»

En phase d’achèvement sur le même site, 12 820 logements, dont 6820 unités à El Kalitoussa et 6000 autres à Draâ Erriche, seront distribués fin 2016 au grand bonheur des souscripteurs, dont plusieurs centaines de familles attendent un nouveau toit depuis des dizaines d’années.   
                                                                   

 

Categorie(s): annaba

Auteur(s): Leïla Azzouz

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..