Sétif : L’Observatoire du 8 Mai 1945, 51 mois après

Elwatan; le Lundi 8 Aout 2016
1


Elle va donc péricliter de longs mois. Ayant la peau dure, la bureaucratie est à l’origine de ces blocages. Celle-ci a non seulement fait perdre du temps et de l’argent à ce lieu de mémoire mais malmené un pan de l’histoire contemporaine du pays. Initié par l’ancienne équipe communale, l’Observatoire qui occupera une superficie de 40 000 m2, à la cité El Hidab, non loin de l’université Sétif II (Dr Lamine Debaghine), refait surface 51 mois après. Ainsi, le 3 août 2016, le wali de Sétif, Mohamed Bouderbali, donne le coup d’envoi de l’entame du projet et insiste sur le respect des délais de réalisation ne devant pas excéder les 16 mois.

En sa qualité de maître d’ouvrage, la commune de Sétif  débloque une première tranche de 240 millions d’une enveloppe globale de 570 millions de dinars. Il convient de souligner que le futur Observatoire comprendra une grande salle polyvalente de 1000 m2, une vaste bibliothèque, des salles de travail et des ateliers, une grande salle de lecture ainsi qu’une immense galerie d’exposition et une médiathèque où tous les documentaires historiques, les témoignages et autres images de ces massacres seront conservés. L’infrastructure qui devra être   le lieu de rencontre et d’échanges des chercheurs et des historiens d’ici et d’ailleurs abritera en outre le siège de la fondation du 8 Mai 1945, comprendra une cafétéria, une esplanade qui s’étendra sur presque la moitié de ce projet, des parkings et des espaces verts.«On doit saluer et rendre hommage aux initiateurs du projet qui va nous permettre de découvrir, d’apprendre et de mieux comprendre une  partie de notre belle et glorieuse histoire.

Ce lieu de mémoire sera, à n’en pas douter, un espace d’échanges et, pourquoi pas, une banque de données pour les chercheurs et universitaires qui s’intéressent à ce pan de l’histoire. Pourvu que sa gestion soit confiée à des professionnels», diront non sans fierté de nombreux Sétifiens ayant ou non vécu et subi le mardi noir…(le 8 Mai 1945  s’entend)
 

Categorie(s): setif

Auteur(s): Kamel Beniaiche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..