Tiaret : Trente personnes intoxiquées

Elwatan; le Mercredi 30 Decembre 2009
1

Deux familles totalisant 30 personnes, de la commune d’Aïn Kermès, 70 km au sud-est du chef-lieu de wilaya de Tiaret, ont été intoxiquées avant-hier soir par la viande blanche et évacuées en urgence vers les centres de soin les plus proches.
Cette intoxication serait due, selon certaines sources locales, à la consommation de poulet. Plusieurs familles de la région en achètent à cause de son prix relativement bas actuellement pratiqué sur les marchés.
Un prix défiant toute concurrence, 190 DA le jour de la fête de l’Achoura.
Certaines victimes ont été gardées en observation médicale.
Dernièrement, le chef de l’exécutif local a, en marge d’une réunion avec les vétérinaires, les responsables du commerce, du secteur agricole et de l’environnement, pris une décision contraignant les marchands de viande, notamment ceux du marché Volani, à s’astreindre à des mesures draconiennes
d’hygiène.

Il a décidé de délocaliser les bouchers vers des locaux commerciaux situés à Trig El Beïdha. Décision salutaire qui intervient, lit-on en substance dans un communiqué de presse, en raison du «non-respect des normes d’hygiène» et des «agressions dont ont été victimes les agents chargés du contrôle». En toile de fond c’est la grippe porcine qui semble être à l’origine de ce branle-bas de combat.
Le directeur de la santé de Tiaret, Driss Khodja, qui relativise le nombre d’intoxiqués en le portant à 15 personnes qui auraient consommé du poulet rôti, a déclaré hier, à El Watan qu’«un premier quota de 6000 doses a été affecté à la wilaya et va permettre dès aujourd’hui mercredi de vacciner le personnel hospitalier en attendant d’étendre l’opération à d’autres franges de la société, comme le stipule la note ministérielle».

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Fawzi Amellal

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..