11e édition des journées de musique andalouse pour jeunes pousses à Blida: Les surdoués ont donné le la

Lesoir; le Mardi 21 Mars 2017
2

C’est dimanche dernier qu’a commencé la 11e édition
de la musique arabo-andalouse pour jeunes pousses qu’organise chaque
année la Ligue de wilaya des activités culturelles et scientifiques,
sous l’égide de la Direction de la jeunesse et des sports de Blida.
Ainsi, la nouba sera à l’honneur jusqu’à jeudi prochain. Pas moins de 16
associations vont défiler sur la scène du complexe Promosim de Blida
pour égayer les mélomanes.
L’ouverture assurée par les trois associations, que sont El Amraouia de
Tizi Ouzou, Ahl El Fen d’Alger et Riadh El Andaloussi de Blida, a donné
le la à cette manifestation culturelle qui laisse présager un avenir
certain pour le patrimoine musical algérien surtout que la relève, douée
d’un savoir-faire basé sur une formation solide, tend à perpétuer cet
art, et ce, dans les normes qui lui sont édictées par les maîtres.
Alors que l’association El Amraouia, sous la direction du talentueux
Dardar Samy, a choisi la nouba Raml Maya avec de jolies pièces musicales
à l’image du msadar Djesmi fani min haouak (A cause de ta passion, mon
corps a dépéri), Ahl El Fen, dirigée par Bourahla Nesrine au piano, a
interprété une série d’inqilabate dont Ya assafi ‘âla ma madha (Mon
regret pour notre glorieux passé).
L’association Ryadh El Andaloussi a préféré, quant à elle, jouer un
‘aroubi intitulé Men kane adib yahtal (Désabusé est celui doué de
sagesse).
A noter enfin que les autres associations participantes sont : El Anadil
d’Alger, Awtar de Ténès, El Djenadia de Boufarik, Nassim essabah de
Cherchell, Nedjm Kortoba de Constantine, El Bachtarzia de Koléa, El Fen
Ouel Adeb de Blida, Errachidia de Cherchell, El Motribia de Biskra,
Nedjma de Blida, Zyria de Khemis Miliana, Dar El Gharnatia de Koléa et
enfin El Widirdia de Blida.
M. Belarbi

Categorie(s): culture

Auteur(s): M. Belarbi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..