AÏN BEÏDA: Le marché de gros des fruits et légumes et les programmes de logements de type AADL lancés

Lesoir; le Jeudi 12 Octobre 2017
2

En marge du coup d'envoi de la rentrée universitaire
donné par M. Brimi D., wali d'Oum-el-Bouaghi, le chef de l'exécutif nous
a déclaré que plusieurs projets qui ont connu des retards pour diverses
raisons venaient d'être lancés.
M. Brimi nous a fait savoir que le marché de gros des fruits et légumes,
longtemps attendu par les habitants de la région, vient d'être lancé et
les travaux ne tarderont pas à être entamés. Implanté sur une assiette
de 5 hectares, situés à la sortie nord de la ville de Aïn Beïda, ce
projet assez important mettra fin aux longs déplacements des grossistes
qui s'approvisionnent jusque-là auprès des marchés de Chelghoum Laïd.
C'est au grand bonheur des commerçants que ce projet vient de voir le
jour après avoir été désigné et délocalisé plusieurs fois par le passé.
A noter que la ville de Ain Beïda a toujours été le carrefour des
wilayas avoisinantes pour les fruits et légumes.
D'autre part, le chef de l'exécutif nous a aussi fait savoir que le
promoteur immobilier AADL vient d'entreprendre les travaux du programme
des 550+300 logements de type AADL car ce projet a connu, lui aussi, un
grand retard après avoir été désigné et délocalisé à maintes reprises.
Ce sont les 550 souscripteurs de ce programme qui sont enthousiastes
après avoir appris cette information parce qu'ils se sont acquittés de
leurs redevances des deux premières tranches et ont attendu le démarrage
de ce projet depuis plus de trois ans.
A noter que les sites de Aïn M’lila et celui d'Oum El Bouaghi ont été
entamés depuis longtemps et connaissent un état d’avancement appréciable
notamment celui de Aïn M’lila qui connait une performance inégalable .
A rappeler que pour le projet de Aïn Beïda, les souscripteurs se sont
organisés en association en voie d'être agréée, ont tenu un
rassemblement pacifique devant le siège de la wilaya et ont été reçus
par le chef de l'exécutif qui leur a promis de mettre l'entreprise
chargée de la réalisation du projet en demeure et de la sommer d'entamer
les travaux sous huitaine, et c'est effectivement ce qui s'est passé.
D'autre part, concernant notre question sur l'attribution d'un quota de
700 lots à bâtir, un programme qui entre en application des avantages
attribués par les pouvoirs publics dans le cadre des hauts plateaux, un
quota qui concerne la ville de Aïn Beïda et dont la liste a été
confectionnée par les élus locaux et déposée au niveau de la wilaya, le
wali nous a confirmé que cette liste est au niveau des structures de
vérification et de contrôle et sera libérée incessamment.
A noter que beaucoup de jeunes de la ville, la plus grande agglomération
de la wilaya, attendent impatiemment ces lots qui ont un caractère
social.
D'ailleurs, ce quota de 700 lots résorbera un peu la pression exercée
sur la demande des logements sociaux-locatifs qui ne cesse d'augmenter
dépassant les 12 000 déjà enregistrés au niveau des services de la
daïra.
Moussa Chtatha

Categorie(s): régions

Auteur(s): Moussa Chtatha

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..