Aïn Defla: 1 138 foyers raccordés au réseau de distribution du gaz naturel

Lesoir; le Mardi 18 Septembre 2018
2

La journée de mercredi dernier a été consacrée
principalement à la mise en service de raccordements au réseau de gaz
naturel par le chef de l’exécutif de la wilaya, à la tête de la
délégation officielle.
En premier lieu, à titre symbolique, dans la commune d’El-Abadia où a
été allumée la flamme bleue pour 40 foyers à Hay-en-Nasr et 25 foyers à
la cité communale, et ce, sur les 300 foyers de la commune concernés par
cette opération. La même opération de mise en service s’est répétée en
second lieu à M’khatria à Hay-H’madchia où 400 foyers disposent depuis
du gaz naturel. Dans la même journée ont été raccordés 438 autres foyers
répartis à travers 11 quartiers de 7 communes. A noter que ces communes
disposent déjà du réseau et qu’il s’agit donc d’extension. De plus,
toujours dans la journée de mercredi, ont été lancés symboliquement les
travaux de raccordement à Zedine (Hay-Sidi-Yahia) pour raccorder 350
foyers, à Aïn Torki (Château Romain) pour 350 autres foyers et Oued-el-Djemaâ
pour 700 foyers, soit 1 799 foyers répartis à travers 9 quartiers de 8
communes qui seront raccordés au réseau de distribution dans un délai de
4 mois. Pour réaliser ces programmes qui portent sur les années 2016,
2017 et la première tranche de 2018, il a été nécessaire de mobiliser
une enveloppe de 97 milliards de centimes dont 34 milliards émanant du
budget de la SDC (ex-Sonelgaz) le reste prélevé sur le budget de la
wilaya. A noter également que ces programmes dans leur globalité
connaissent déjà un taux d’avancement estimé à 63,5%. Il est à noter que
sur les 36 communes que compte la wilaya de Aïn Defla, il reste encore 9
communes à raccorder au réseau, 8 communes au sud et 1 commune au nord :
celle de Tachta, dans la daïra d’El- Abadia. Selon les données
officielles, sur les 9 communes, 2 communes sont inscrites et les études
lancées pour les 7 autres sont en attente de la levée du gel. Toujours
selon des sources bien informées, la wilaya ne peut faire face au coût
de réalisation des conduites de transport et se limite à la mise en
place du réseau de distribution ; il appartient donc au secteur de
l’énergie de pourvoir au coût élevé du transport et la réalisation des
DP (distributions publiques). On notera que la wilaya et la SDC mettent
les bouchées doubles pour doter le maximum de foyers de cette importante
source d’énergie, c’est ce qu’a déclaré le wali à la fin du périple
qu’il a effectué mercredi dernier dans les communes concernées. «Il
s’agit d’assurer la continuité des programmes et de la dynamique de
l’amélioration des conditions de vie des habitants, d’une part, et de
diminuer le déséquilibre dans l’accès au bienfaits du gaz naturel entre
les communes du nord et du sud de la wilaya et pour ce faire, nous avons
prélevé sur le budget de la wilaya 50 milliards de centimes en 2017 et
autant pour 2018», a déclaré le chef de l’exécutif de la wilaya aux
représentants de la presse nationale lors du point de presse accordé à
la fin de la visite à la sortie de la ville de Oued-el-Djemaâ.
Karim O.

Categorie(s): régions

Auteur(s): Karim O.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..