BOUIRA : Des élus d’Ahl Ksar ferment l’APC et ceux d’Ouled-Rached saisissent le wali

Lesoir; le Lundi 25 Decembre 2017
2

Hier matin, des élus RCD, accompagnés de dizaines de militants, ont
procédé à la fermeture du siège de l’APC d’Ahl-Ksar, située à 20
kilomètres au sud-est de Bouira, et ce, pour d’abord protester contre la
manière avec laquelle les alliances entre le RND qui a eu 6 sièges et le
FLN et le PAVD qui ont eu deux sièges chacun ont été menées. D’après nos
informations, les élus du RCD, qui ont eu 5 sièges et qui estiment que
l’APC leur a échappé à cause de certaines pratiques anti-démocratiques
qui ont eu lieu le jour du vote, demandent au wali d’envoyer une
commission d’enquête pour faire la lumière sur la gestion de l’APC
durant l’ancien mandat 2012-2017 qui était, rappelons-le, entre les
mains de la même équipe actuelle. Par ailleurs, nous avons appris que
même l’APC d’Ouled-Rachid, qui est aux frontières avec celle d’Ahl-Ksar
et qui a été remportée par le FFS au détriment du RND par quelques voix
alors que ces deux partis ont eu chacun 5 sièges, connaît, elle aussi,
un certain malaise après que le FFS a décidé de faire alliance avec les
deux autres listes, le RCD et ses deux sièges et le FLN avec un siège,
soit huit sièges contre cinq. Les élus du RND viennent de saisir le wali
à travers une lettre dans laquelle ils réclament le siège du délégué
spécial de la localité d’Oued-Lekhmis d’où un des candidats est natif,
et ce, en application de l’article 138 du code communal en vigueur.
Y. Y.

Categorie(s): régions

Auteur(s): Y. Y.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..