BOXE: DAVID HAYE - WLADIMIR KLITSCHKO POURRAIT SE TENIR EN 2011 : Le choc en bonne voie

Lesoir; le Lundi 27 Decembre 2010
2

Duel très attendu au sommet de la hiérarchie des poids lourds, l'affrontement entre David Haye et Wladimir Klitschko pourrait finalement avoir lieu en 2011, les deux camps s'étant rapprochés pendant les fêtes.
En pleine déliquescence médiatique, la boxe souffre depuis quelques années d'un manque de grands champions. Et quand elle en tient quelques-uns, ceux-ci refusent soigneusement de s'affronter. Comme Manny Pacquiao et Floyd Mayweather Jr, dont l'organisation du combat pourrait servir de scénario au prochain Mission Impossible. Chez les lourds, le déficit s'avère encore plus important et plus personne ne prend de plaisir à voir Wladimir Klitschko ou David Haye démolir leurs adversaires. Notamment le second, qui reste sur un succès très controversé face à Audley Harrison, celui-ci ne tenant que trois rounds sans délivrer le moindre coup le 13 novembre dernier. Une véritable parodie de boxe à laquelle il serait temps de mettre un terme. C'est, en tout cas, ce que semblent avoir compris les différentes parties afin de rendre possible un combat entre Haye et Wladimir Klitschko, qui permettrait d'unifier les ceintures WBA (appartenant à Haye), IBF et WBO (apanage de Klitschko). «Nous ferons tout à 50-50». Ainsi, après l'annulation de ce qui aurait dû être leur premier combat en juin 2009 pour cause de blessure du Britannique, jamais les deux camps n'ont semblé aussi proches d'un accord. Le manager de Haye, Adam Booth, déclarait ainsi dans la presse anglaise : «Malgré le fait que nous savons que les télévisions britanniques apporteront plus d'argent, David et moi nous sommes très heureux de partager à parts égales et d'offrir ainsi à Wladimir la répartition qu'il a toujours souhaitée. Nous ferons tout à 50-50 et nous ne voyons pas aujourd'hui de raison qui empêcherait la tenue de ce fantastique combat.» Même son de cloche chez Haye, qui déclarait : «Nous avons acquiescé à toutes leurs demandes et j'espère que Wladimir a aussi hâte de se battre qu'il le dit à tout le monde. Aujourd'hui, nous avons éliminé toute excuse possible et avons démontré que nous étions sérieux à propos de ce combat. J'espère seulement que Wladimir est aussi sérieux que nous le sommes, car ce combat doit avoir lieu pour le bien du sport.» La balle est donc, désormais, clairement dans le camp de l’Ukrainien. Mais il serait difficilement compréhensible que ce choc ne se déroule pas en 2011…

Categorie(s): sports

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..