Brèves d’un peu partout

Lesoir; le Lundi 17 Avril 2017
2

 Novartis aurait soudoyé des milliers de
Grecs…
Le laboratoire pharmaceutique Novartis aurait rétribué des «milliers» de
citoyens grecs — médecins ou fonctionnaires —, pour les inciter à
promouvoir ses médicaments auprès des malades «de manière illégale et
antiscientifique», a affirmé, vendredi 7 avril 2017, le ministre grec de
la Justice. Le groupe suisse fait l’objet d’une enquête en Grèce depuis
l’an dernier pour des faits de corruption. Ses bureaux près d’Athènes
avaient été perquisitionnés en janvier. Peu après, Novartis affirmait
vouloir coopérer avec les autorités locales. Le géant de la santé a déjà
dû payer des amendes en Chine ou aux Etats-Unis pour des faits
similaires.

… L’argent sale se fait la malle dans des sacs de luxe…
Un rapport produit par l’association Transparency International,
intitulé «Trésors viciés : le risque de blanchiment d’argent dans le
marché du luxe», estime à 100 milliards d’euros le montant de l’argent
blanchi chaque année en Allemagne, via l’achat d’articles de luxe.
L’ONG demande aux pays exposés comme l’Allemagne de «renforcer leur
législation afin que les professionnels du luxe aient un devoir de
vigilance quant à la situation des acheteurs et une obligation de
signalement, conformément aux meilleurs standards internationaux».

…Des ONG accusent Shell d’avoir privé le Nigeria de 1,1 milliard de
dollars…
GlobalWitness et Finance Uncovered dévoilent, dans un rapport, que
l’entreprise pétrolière et gazière anglo-néerlandaise a participé à un
gigantesque scandale de corruption qui implique de hauts dignitaires
nigérians, dont des membres du gouvernement nigérian et l’ancien
président, Goodluck Jonathan.

…. L’ONG Oxfam dénonce le recours des groupes américains aux paradis
fiscaux
Les 50 plus grandes entreprises américaines stockent 1 600 milliards de
dollars (1 507 milliards d’euros) dans des paradis fiscaux pour réduire
leurs impôts aux Etats-Unis, affirme l’ONG Oxfam, dans une étude publiée
mercredi 12 avril. Cette somme échappe au fisc américain grâce à un
réseau «opaque et secret» de 1 751 filiales offshore, selon le rapport.
Apple arrive en tête avec plus de 200 milliards stockés offshore, suivi
de Pfizer (194 milliards) et de Microsoft (124 milliards).

Categorie(s): corruptions

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..