CONCOURS DES OP2: Les épreuves écrites jugées inaccessibles

Lesoir; le Samedi 3 Novembre 2007
2

La Direction de l’éducation de la wilaya de Tizi-Ouzou vient d’organiser une série de concours d’accès à différents postes à pourvoir dans les services d’intendance et d’entretien des collèges et lycées. A propos de celui concernant les ouvriers professionnels, deux (OP2) qui ont subi les preuves écrites le 27 octobre dernier au CFPA Khodja-Khaled de Boukhalfa, plusieurs candidats ont été surpris par le contenu des tests.En effet, ils ont été contraints de répondre à quatre questions formulées en langue française, de chacune des deux épreuves à savoir les travaux pratiques et la culture professionnelle. Ces prétendants, dont la plupart sont illettrés ou ayant un niveau élémentaire, ont quitté les bancs d’école il y a des décennies et paraissaient incapables d’utiliser la langue de Molière, comme a tenu à nous l’affirmer R. T., la quarantaine, OP de son état qui fait fonction de factotum dans un collège : “Beaucoup parmi nous, n’ayant pas les moyens d’expression en français, ont remis leurs copies vierges. Les organisateurs de l’examen croyaient qu’ils avaient affaire à des licenciés !” Quant aux questions imposées, on a révélé à titre d’exemple “citez les différentes étapes pour la réparation d’une fuite d’eau” ou “quel est le rôle d’un gardien ?”.A. S. W.

Categorie(s): régions centre

Auteur(s): A. S. W.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..