DIGOUTAGE: Qui plus est…

Lesoir; le Mardi 17 Avril 2018
2

Par Arris Touffan
Pas compris grand-chose à cette histoire de Benghabrit avec un ancien du FIS
appelé en pompier pour éteindre le feu de la grève des enseignants ! C’est flou.
L’info est contradictoire. Mais on sait seulement qu’il y a eu entrevue et que
ça a été médiatisé. Rien que ça, ça fait des dégâts énormes. Avoir une grève sur
les bras et, de surcroît, un truc pareil, ce n’est pas folichon pour la ministre
de l’Education déjà pas mal malmenée par les événements.
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr

Categorie(s): chronique du jour

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..