ENTREPRISES DU SECTEUR DE L’INDUSTRIE: L’«agressivité» sur le marché local pour passer à l’exportation

Lesoir; le Mercredi 11 Octobre 2017
2

Pour le ministère de l’Industrie et des mines, les
entreprises publiques et privées du secteur de l’industrie ont
enregistré un bond qualitatif et doivent, aujourd’hui, faire preuve
davantage d’«agressivité» sur le marché local avant de conquérir les
marchés étrangers.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - Le directeur général du secteur public
marchand au ministère de l’Industrie et des mines, Kheiredine Medjoubi,
appelle les entreprises publiques et privées du secteur de l’industrie à
être «plus agressives» sur le marché local.
Une aptitude indispensable, selon lui, face à la diversification de
l’économie nationale qui s’impose en cette conjoncture financière.
«Aujourd’hui, l’outil industriel est l’une des options les plus
importantes. La substitution à l’importation a été toujours une
orientation claire et affichée. Comme deuxième étape, il est question de
passer à l’exportation et l’exportabilité de nos produits», a-t-il
expliqué hier, en marge de l’inauguration du «Salon Alger Industries» au
Palais des expositions des Pins-Maritimes d'Alger (Safex).
Rappelant l’accessibilité à d’importants marchés tels que le marché
africain, le marché arabe et l’Union européenne suite aux différentes
conventions signées par l’Algérie et ses partenaires, il soutient que
ceci est une «aubaine» pour les entreprises publiques et les entreprises
privées algériennes.
Organisé par la société Batimatec expo SPA en partenariat avec la
Chambre de commerce et d'industrie de la région Provence Alpes Côte
d'Azur (CCIR PACA) et le Club d'affaires pour le développement des
entreprises françaises en Algérie (Cadefa), le salon professionnel
international de l'industrie «Alger Industries 2017» qui se poursuivra
jusqu’au 13 octobre prochain, a regroupé cette année près de 150
entreprises dont 42 étrangères venues de Chine, France, Turquie, Tunisie
et Espagne. Il se veut un lieu de rencontre «les plus importants de
l'entreprise industrielle en Algérie».
Selon le président-directeur général de Batimatec expo, Raouf Stiti, le
salon Alger industries 2017 vise à «regrouper un maximum d'industriels
et de professionnels du secteur et constituer un moment privilégié
d’échange d’expériences, d’expertises et d’identification des relations
d’affaires, de coopération et de partenariat».
Dans sa 11e édition, cette manifestation économique et commerciale
rassemble des groupes industriels et des entreprises publiques et
privées tels les groupes des industries du ciment (GICA), des mines (Manal),
et des industries chimiques (ACS), des acteurs majeurs et opérateurs
algériens et internationaux, des fournisseurs d'équipements et de
solutions, des distributeurs, des sous-traitants, des importateurs
représentants de sociétés et marques internationales et autres agents et
acteurs concernés par les domaines de l'industrie, des porteurs de
projets, des institutions d'accompagnement, des organismes financiers et
normatifs, des experts et artisans.
Ry. N.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Ry. N.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..