ESSAI: Nouvelle Peugeot 301: Evolution qualitative et embourgeoisement

Lesoir; le Mercredi 1 Mars 2017
2

Comme attendu, la 301 de Peugeot marque une halte
dans sa carrière pour corriger les imperfections relevées dès son
premier lancement commercial en 2012. Un restylage salutaire qui a
touché aussi bien le design extérieur que l’habitacle et la dotation en
équipements technologiques de nouvelle génération.
Il convient de rappeler que la 301 était le premier modèle développé
spécifiquement par Peugeot pour une clientèle internationale à la
recherche de berline à trois volumes, plus connue sous le générique de
segment B-Sedan.
La présentation et les essais de la nouvelle mouture ont eu lieu
récemment dans la région de Marrakech, au Maroc.
C’est d’abord un look en nette évolution avec une face avant entièrement
redessinée et clairement inspirée des éléments identitaires de la
nouvelle gamme SUV de Peugeot et qu’on a pu découvrir sur les nouvelles
2008, 3008 ou encore 5008.

Une allure de 508
Une allure de berline statutaire et une allusion franche au vaisseau
amiral du constructeur, à savoir la 508. Une calandre verticale qui
accueille désormais le lion rugissant en son centre et le nom de la
marque sur son bandeau supérieur. Les optiques ont eu eux aussi leur
part de renouvellement en se dotant d’un visuel amélioré ainsi que des
feux de jour en LED bien expressifs. Le bouclier avant s’approprie la
couleur de la caisse et intègre dans ses parties extrêmes les
projecteurs et aussi de larges prises d’air pour assurer une meilleure
aération du bloc moteur. Les flancs du véhicule sont traversés dans leur
longueur par une ligne de caisse prenant naissance à partir des
projecteurs, en soulignant l’habitabilité née d’un empattement bien
au-dessus de la moyenne du segment, qui marque un passage prononcé sur
l’arche de roue arrière parée de nouvelles jantes aluminium de 16 pouces
diamantées bi-ton et se termine par une signature remarquée avec
l’élégante crosse latérale des feux arrière qui se distingue en même
temps par trois griffes opalines et un effet de profondeur intense.

Des espaces à profusion
L’un des points forts de la 301 relevés dès sa première apparition,
c’est incontestablement son habitabilité avec des espaces aux jambes et
aux coudes proposés tant aux passagers avant qu’arrière. Et c’est
précisément dans la partie arrière de l’habitacle que le bien-être à
bord est le plus significatif avec un confort de berline haut de gamme.

Il est bien avéré que 5 personnes adultes et de morphologie supérieure
trouveront leur confort à bord de la nouvelle 301. Cette générosité des
espaces se retrouve également au niveau du coffre avec des capacités de
chargement importantes avec un volume de 640 litres. A cela s’ajoute une
multitude de rangements aussi judicieux les uns que les autres. Si
l’habitabilité et la sellerie n’ont pas connu de modifications
substantielles, le changement est en revanche bien plus présent sur la
planche de bord largement dominée par un grand écran tactile de 7 pouces
et une finition argentée.

Un saut vers la connectivité
C’est en effet sur le plan technologique que la 301 millésime 2017 a
fait le saut qualitatif le plus important. Elle se met au diapason des
pratiques de l’heure dans le domaine. Une connectivité est maintenant
proposée à travers une communication entre la voiture et le téléphone,
USB, Bluetooth, Mirror Screen et cette possibilité d’accéder aux
applications les plus utiles pour la conduite, la navigation et
l’info-divertissement. L’écran s’active par touche des doigts ou grâce à
la reconnaissance vocale notamment pour les fonctions téléphone, média
et navigation. Cette dernière offre, du reste, une nouveauté, celle de
l’usage de la langue arabe.
Au-delà de cette nouveauté technologique, la 301 propose naturellement
une pléthore d’équipements de confort et de sécurité, ABS, ESP, aide au
freinage d’urgence, détection de sous-gonflage, airbags frontaux et
latéraux, caméra de recul ou encore climatisation automatique,
verrouillage centralisé, vitres électriques, etc.

Corriger les imperfections
Le challenge des techniciens de Peugeot a été aussi de corriger les
imperfections relevées lors de son premier lancement. Il s’agit
notamment de revoir le design du capot qui péchait par sa proéminence et
ses conséquences de déformations fréquentes dues à des manœuvres de
stationnement et divers autres chocs.
Le savoir-faire de la marque a été mis à profit pour insuffler à la 301
une évolution qualitative technique soutenue. Ainsi, on constate une
mise au point des trains roulants pour parvenir à un meilleur niveau de
dynamisme, de confort et de stabilité.
Et comme à tout seigneur, tout honneur, cette berline du lion bénéficie
d’une gamme de moteur de nouvelle génération dont 2 essence, le 1.2l
PureTech de trois cylindres développant 82 ch et le 1.6l VTi de 115 ch
et aussi deux blocs diesel, le 1.6l HDi de 92 ch et le 1.6l BlueHDi de
100 ch.
Deux boîtes de vitesse sont proposées, une manuelle de 5 rapports et une
autre automatique EAT6 de 6 rapports destinée au seul moteur essence
1.6l VTi.

La stabilité et le dynamisme
en évolution
Sur les routes montagneuses du Haut Atlas inondées de pluie, à quelques
embardées de Marrakech, la configuration géographique du sol ne pouvait
mieux intervenir pour mettre la nouvelle Peugeot 301 à rude épreuve.
La succession de virages escarpés et particulièrement prononcés avec, en
plus, un revêtement de moyenne qualité ont permis d’apprécier la
précision de la direction de la voiture et le bon comportement de ses
liaisons qui ont assuré une bonne stabilité, y compris à des rythmes par
moment accélérés.
Le moteur essence PureTech 3 cylindres de 82 ch s’avère digne de
confiance en permettant une régularité dans les performances même sur
les côtes ou lors des dépassements, quand bien la sonorité demeure tout
aussi spécifique de ce type de bloc.
En attendant le début de son assemblage dans le cadre du projet de
Peugeot en Algérie, l’arrivée de la nouvelle 301 dans notre pays reste
tributaire de la libération des quotas d’importation.
B. Bellil

Points positifs
- Design extérieur
- Habitabilité
- Equipements
- Moteurs

Points négatifs
- Absence de poignées de maintien
- Position des commandes de lève-vitre.

La nouvelle Peugeot 301 en bref
- Premier lancement en 2012
- 360 000 unités vendues dans le monde
- 43 000 ventes en Algérie
- 4 moteurs (2 essence et 2 diesel)
- Puissances : 82, 90, 100 et 110 ch
- 3 finitions ( Access, Allure)
- Future voiture assemblée en Algérie

Categorie(s): le soir auto

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..