Fête de fin d’année: 3 000 policiers sécuriseront la capitale

Lesoir; le Dimanche 1 Janvier 2017
2

Un important dispositif policier sera déployé la
soirée du réveillon dans la capitale, a indiqué hier la cellule de
communication de la Sûreté de wilaya d’Alger. Le déploiement sécuritaire
se traduira par une présence de 3 000 policiers dans les principales
artères de la capitale et autres lieux publics à forte présence
citoyenne.
Abder Bettache - Alger (Le Soir) - Selon le communiqué de la Sûreté
de wilaya d’Alger, la présence policière sera notamment visible au
niveau des gares routières et ferroviaires, stations de bus et taxis,
ainsi qu’au niveau des grandes artères à forte concentration citoyenne.
Pour la Sûreté nationale, ce plan sécuritaire est mis en place pour
«réunir toutes les conditions sécuritaires à même de permettre aux
citoyens de passer avec quiétude la fête de fin d’année». Pour la Sûreté
de la wilaya d’Alger, des patrouilles pédestres ainsi que de nouveaux
points de contrôle renforceront le dispositif sécuritaire habituellement
mis en place au niveau de la capitale. Il est à rappeler que la
Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) avait indiqué, il y a
quelques jours, qu’«un plan de sécurité national sera mis en place à
l’occasion de la fête de fin d’année».
Le plan consiste, explique la même source, en «des mesures préventives à
mettre en place au niveau des zones urbaines, notamment aux stations de
transports, des axes routiers importants et des lieux publics».
Pour le commissaire divisionnaire, M. Larroum, «le plan mis en place
consiste en un déploiement renforcé des effectifs d’agents policiers
pour prévenir les troubles à l’ordre public et autres débordements
traditionnels, constatés à chaque occasion des fêtes de fin d’année, qui
coïncident aussi avec la période des vacances scolaires». «Une
mobilisation optimale de l’ensemble des forces de sécurité est en cours
pour prévenir d’éventuelles violences, agressions et vols, estime-t-on à
ce titre. Assurer la sécurité des lieux de culte, des places publiques,
des lieux de divertissement, des centres commerciaux, des hôtels et des
places fréquentées par les touristes, des stations de transport (ports,
aéroports, gares routières, ferroviaires et métro…) telle est la mission
qui sera affectée aux policiers. Renforcement des points de contrôle
routier par des moyens techniques et les radars de contrôle de vitesse
s’ajoutent au rôle que devront assurer les agents de la DGSN», a-t-il
expliqué.
M. Larroum a précisé que le général-major Abdelghani Hamel, directeur
général de la DGSN, «veille personnellement à la mise en œuvre de ce
plan national de sécurité». «Il a ordonné à tous les services de police
de prendre toutes les mesures préventives nécessaires pour assurer la
sécurité et la tranquillité des citoyens. Les moyens utilisés dans le
cadre de la mise en œuvre du plan sont appuyés par des hélicoptères de
l’unité aérienne de la Sûreté nationale, de la télésurveillance qui
permet la gestion du trafic routier», a-t-il tenu à préciser.
A. B.

Categorie(s): régions

Auteur(s): A. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..