FINALE DE LA COUPE D'ALGÉRIE DE FOOT DES 12/15: L’ASSN de Jijel s’illustre

Lesoir; le Lundi 15 Mai 2017
2

L’équipe de la Sûreté nationale de Jijel, vainqueur
de la Coupe d’Algérie des 12/15 ans, qualifiée pour la Coupe du monde de
la catégorie en automne, aux Etats-Unis.
Le stade omnisports de Khemis Miliana a accueilli, samedi dernier, 17
équipes de football de la catégorie des 12/15 ans issus des
éliminatoires régionales, venues de 15 wilayas du pays pour disputer le
trophée de la Coupe d’Algérie de cette catégorie de jeunes talents qui,
peut-être, un jour, feront honneur au pays en le représentant dignement
sur la scène footballistique mondiale.
Cette compétition se joue avec des équipes de 8 joueurs à raison de deux
mi-temps de 10 minutes chacune sur la moitié d’un stade homologué.
C’est l’équipe de la Sûreté nationale de Jijel qui, en battant l’équipe
Nezla de Touggourt sur le score de 2 à 0 en finale, qui fera partie des
32 équipes de différentes nations qui seront qualifiées pour disputer la
Coupe du monde de cette catégorie qui se disputera cette année sur le
sol américain, au mois de septembre prochain.
Cette manifestation grandiose, il faut le souligner, qui s’est déroulée
à Khemis Miliana, au stade omnisports, un stade gazonné et d’une
capacité d’accueil de 12 500 places que peu de villes ont la chance de
posséder, a constitué un événement majeur à plus d’un titre. D’abord,
elle a permis à des groupes de jeunes des différentes contrées du pays
de se rencontrer, de faire connaissance, constituant ainsi un espace et
un moment d’échanges et de découvertes dont ces talents en herbe se
souviendront toujours.
Un événement majeur aussi, parce dans cette structure, qui a coûté très
cher à l’Etat, opérationnelle depuis 2004, n’ouvre ses portes à des
manifestations sportives que très rarement. «L’équipe locale préfère
recevoir au stade communal Mohamed-Belkebir», nous confie un responsable
du stade OMS rencontré sur place, et ce, pour des raisons qu’on n’a pas
voulu nous expliquer. Des raisons tout au moins obscures.
D’ailleurs, il nous a été donné de poser la question à un de nos
ministres de la Jeunesse et des Sports sur le pourquoi de cette
sous-utilisation, pour ne pas dire la non-rentabilisation d’une telle
structure, et ce, en présence du wali de l’époque qui s’était contenté
de nous répondre que «ce stade ne peut recevoir les publics de grandes
équipes nationales, aussi nous le laissons pour nos équipes locales». Ce
stade, un vrai bijou, se trouve au centre d’un pôle sportif non loin de
l’échangeur de l’autoroute, à l’entrée Est de la ville, à 90 m de la
capitale et à 60 mn de Blida ou de Chlef, un pôle qui comprend, outre le
stade, une piscine semi-olympique chauffée et une structure de remise en
forme très bien équipée à même d’accueillir de nombreux athlètes en
pension complète.
En dehors de la piscine que fréquentent plusieurs équipes de natation,
le reste demeure inanimé.
Karim O.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Karim O.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..