Handball: CAN-2018 seniors-messieurs: Les Verts fixés sur leurs adversaires vendredi

Lesoir; le Mercredi 1 Novembre 2017
2

La sélection nationale de handball (messieurs) sera
fixée sur ses adversaires de la Coupe d'Afrique des Nations CAN-2018 au
Gabon (17-27 janvier 2018), vendredi prochain à l'occasion du tirage au
sort prévu à Libreville, a annoncé la Confédération africaine de
handball (CAHB). Cette 23e édition de la CAN verra la participation de
dix pays, à savoir le Gabon (pays hôte), l'Egypte (tenant du titre),
l'Algérie, la Tunisie, l'Angola, le Cameroun, la RC Congo, le Congo, le
Maroc et le Nigeria. Une délégation de la CAHB conduite par le président
Mansourou Aremou, est attendue à Libreville la veille du tirage, le 2
novembre, pour effectuer des visites d'inspection des différentes
infrastructures devant accueillir la compétition, notamment le chantier
de construction du futur palais des sports de Libreville. L'équipe
nationale, quatrième lors de la dernière CAN-2016 disputée au Caire, a
enregistré l'arrivée d'un nouveau sélectionneur, le Croate Saed
Hasanafendic, en remplacement de Salah Bouchekriou, parti à l'issue du
dernier tournoi continental.

En vue de Gabon-2018
Réda Zéguili sollicité par le Congo
l Après Messaoud Berkous qui vient d’être sacré champion d’Afrique avec
les Egyptiens du Zamalek, un autre Algérien, l’entraîneur du GSP Réda
Zéguili, pourrait céder aux sirènes d’une fédération africaine, celle du
Congo-Brazzaville en l’occurrence, en vue de coacher son Sept national.
C’est ce que nous apprenons de l’intéressé en personne, sollicité par
nos soins hier, pour confirmer des informations sur la Toile l’annonçant
«proche de l’EN du Congo» afin de driver les Diables Rouges pendant «au
moins» la prochaine phase finale de la CAN-2018 prévue au Gabon.
«Effectivement, le président de la Fédération congolaise de handball (M.
Jean-Claude Ibovi, ndlr) m’a appelé pour m’annoncer l’intérêt de sa
fédération à me confier les destinées de la sélection congolaise. Je
suis honoré par cette sollicitation et de l’offre intéressante en tout
point de vue, mais j’ai demandé au responsable de la fédération
congolaise un temps de réflexion pour pouvoir trancher la question»,
nous dira celui qui a offert à l’Algérie son dernier titre continental
en 2014 à Alger. M. Zéguili qui nous a confié qu’il a déjà évoqué le
sujet avec ses employeurs du GSP qui l’ont assuré de leur soutien et de
leur disponibilité à lui faciliter la tâche, révélera que la fédération
congolaise le voulait pour une durée encore plus longue, histoire «de
former une grande équipe pour les prochaines échéances». Il précisera
qu’il a donné son accord de principe pour diriger les Diables Rouges
«uniquement pendant la CAN-2018» si bien sûr il pourra se libérer des
contraintes liées à ce transfert. «Le Congo dispose de pas mal de très
bons joueurs qui évoluent en Europe. Le challenge m’intéresse mais je
dois aussi demander l’avis de mon employeur, de ma famille pour répondre
favorablement à cette sollicitation», assure notre interlocuteur qui
confiera, pour conclure, que «tout sera plus clair la semaine prochaine.
D’ici-là, on aura tranché la question Inch’Allah». Sollicité ces
dernières années par d’autres clubs et d’autres fédérations, Réda
Zéguili a souvent privilégié le travail au sein du club qui l’a révélé
au grand public en tant que joueur puis en tant qu’entraîneur.
M. B.

Categorie(s): sports

Auteur(s): M. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..