JOURNÉE MÉDICOCHIRURGICALE À BLIDA: Les maladies oncologiques en débat

Lesoir; le Jeudi 1 Novembre 2007
2

Compte tenu de la prolifération des cancers en Algérie et des conséquences causées sur la santé publique, le secteur sanitaire d’El-Affroun, dans la wilaya de Blida, a organisé tout dernièrement au niveau du Centre national de la formation professionnelle de gestion, une journée d’étude sur les maladies cancéreuses et diabétiques ainsi que sur les effets secondaires de certains vaccins. M. Benbia Abdelkrim, directeur du secteur sanitaire d’El- Affroun, met l’accent sur les effets désastreux de certains vaccins ainsi que les manifestations post-vaccinales indésirables. Même si aux Etats-Unis d’Amérique, le vaccin antigrippal, pour ne citer que ce cas, a fait gagner au Trésor américain des milliards de dollars et éviter la mort à des milliers de personnes, le vaccin en général doit se pratiquer selon les normes médicales requises, autrement il devient plus nocif que préventif. Sur un autre registre, celui-ci voudrait que cette initiative permette aux citoyens de s’informer sur les nouvelles méthodes sanitaires ayant trait aux soins médicaux ainsi qu’un échange pour les praticiens en matière de sciences médicales et de recherches. Le Dr Megtaoui a, quant à lui, présenté le programme national de santé publique concernant le secteur sanitaire d’El-Affroun pour lequel des efforts sont consentis afin de soulager les malades. La deuxième séance, présidée par le Dr Si Ahmed, a abordé les métastases hépatiques dans les cancers du côlon qui touchent 3 000 cas, notamment chez les personnes âgées qui souffrent le plus de cette pathologie. Selon le Dr Houari Mahmoud, 30% de ces malades arrivent à surmonter leur cancer. Rien que pour l’année 2005, 1600 cas ont été enregistrés au centre anticancéreux de Blida, fera savoir ce dernier. L’hernie discale et l’entorse du genou, maladies très fréquentes en Algérie, ont été également au centre des débats lors de cette journée. Ces pathologies, qui ont pour effet de handicaper son sujet, nécessitent une attention particulière car les séquelles qu’elles laissent sont parfois irrémédiables, disent les spécialistes. Enfin, les organisateurs de cette journée médicale gardent un grand espoir quant à l’aboutissement des efforts qu’ils déploient dans ce domaine afin que le citoyen trouve l’aide qu’il faut et qui allègera leurs souffrances.Reguieg Souâd

Categorie(s): régions centre

Auteur(s): Reguieg Souâd

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..