JOURNÉES EURO-MAGHREBINES A BEJAIA: La communication publicitaire en débat

Lesoir; le Mercredi 24 Octobre 2007
2

Béjaïa abrite depuis hier les journées euro-maghrébines sur la communication publicitaire, à l’initiative de la société RH International Communication sous le haut patronage du ministre du Commerce et avec le concours actif du ministère de la Culture.Cette importante manifestation, la première du genre à l’échelle nationale sur la communication publicitaire, ouverte dans la matinée de ce mardi à la maison de la culture et se poursuivant aujourd’hui à l’hôtel le Zéphyr, se propose de débattre des stratégies et des enjeux mondiaux de la publicité, l’évolution du métier de régie publicitaire, l’éthique et l’autorégulation de la publicité, qualité des produits et la protection des consommateurs, les soldes et la concurrence déloyale, l’évolution de la télévision et de la publicité télévisée ainsi que la publicité sur Internet avec la participation de spécialistes européens et maghrébins dans le domaine. M. Jacques Billes, vice-président et membre du board mondial de l’IAA (International Advertising Association) et professeur associé à l’université Paris II Sorbonne en France, a été le premier intervenant du séminaire avec une communication sur les stratégies et les enjeux mondiaux de la publicité. Pour faire face à la mondialisation et aux enjeux mondiaux de la publicité et permettre au pays et à ses entreprises de pénétrer le marché mondial, M. Jacques Billes a mis l’accent sur l’exigence de l’ouverture des frontières, le renforcement des relations avec les entreprises étrangères, une très grande maîtrise de la communication et l’adaptation des textes par le pays en fonction des mutations qui s’opèrent dans le marché mondial. Lui succédant, M. Ali Bakali, président- directeur général de Régie 3 du Maroc a, pour sa part, abordé le thème lié à l’évolution du métier de régie publicitaire. Des spécialistes français dans le domaine de la communication et la publicité, à l’image de Guy Tollet, directeur de publicité du groupe FranceTélévisions, a axé sa communication autour du thème “Représenter extra localement les télévisions du Maghreb : pourquoi et comment, ainsi que les objectifs et les perspectives communes”. Ahmed Bessikha, responsable au ministère de la Communication, n’a pas manqué de souligner l’importance de ces journées euro-maghrébines sur la communication publicitaire pour permettre aux professionnels du secteur dans les pays du Maghreb et en Europe de se retrouver ensemble, discuter et échanger leur expérience dans le domaine. Face aux grands enjeux économiques, les discussions et la concertation autour des choix fondamentaux qu’engage la communication, seront fort bénéfiques entre les pays du Maghreb notamment”, a-t-il déclaré. Le séminaire, qui se poursuivra aujourd’hui, sera consacré à plusieurs communications autour, entre autres, de l’évolution de la télévision et de la publicité télévisée, la structuration du marché publicitaire marocain, les relations publiques ou la gestion de la réputation et la publicité sur Internet. Des travaux en ateliers sont également programmés sur les thèmes “l’annonceur face à ses droits, le marché de la création publicitaire, les relations médias et le commerce extérieur ou comment consolider sa communication”. La constitution d’une commission devant travailler sur le projet de création de l’Union maghrébine des agences conseils en communication est également annoncée pour la deuxième journée de ce rendez-vous euro-maghrébin sur la communication publicitaire. A noter, par ailleurs, que les investisseurs, les opérateurs économiques et les professionnels exerçant localement dans le secteur de la publicité ont brillé par leur absence à ce rendez-vous. En effet, c’est dans une salle de la Maison de la culture presque vide que les travaux du séminaire euro-maghrébin sur la communication et la publicité se sont déroulés.A. Kersani

Categorie(s): régions centre

Auteur(s): A. Kersani

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..