L’ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE L’AGRICULTURE, UNE PROMESSE TOUJOURS ATTENDUE : Les étudiants se mettent en grève illimitée

Lesoir; le Samedi 13 Janvier 2018
2

 La réalisation et l’ouverture de l’Ecole nationale supérieure
de l’agriculture pour avril 2017 annoncées par le ministre de
l’Enseignement supérieur lors d’une visite à Sidi-Bel-Abbès sont
toujours au stade d’un projet qui se fait attendre, déclarent les
étudiants en 2e année préparatoire du Département sciences naturelles et
de la vie de l’université Djilali-Liabès de Sidi-Bel-Abbès.
Aussi, ces derniers ont entamé une grève depuis plusieurs jours, une
grève qu’ils disent illimitée jusqu’à une réaction des services
concernés. D’après les grévistes, l’actuel rectorat de l’université
Djilali-Liabès, autrefois écolepilote de l’agriculture, devait, selon
les promesses du ministre, être réaménagé pour répondre à sa vocation et
cette fois-ci d’envergure nationale. Depuis 2016, année de la visite du
ministre, le rectorat y siège toujours. Aucun projet de réaménagement de
ce site n’a encore vu le jour alors que cette école nationale devait
être opérationnelle en avril 2017. Les responsables se sont engagés en
nous promettant l’ouverture de cette école. 2018 est là et nous
attendons toujours. Nous craignons pour notre avenir professionnel et
demandons à Monsieur le Ministre, la réalisation de cette institution
pour nous permettre d’achever nos études et nous lancer dans le domaine
lié à la vocation de cette école. Nous craignons que notre sort soit le
même que de ceux qui nous ont précédés.
A. M.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): A. M.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..