Le coup de bill’art du Soir: L’Arabe, malgré lui ?

Lesoir; le Mercredi 1 Mars 2017
2

Par Kader Bakou
Dans le but de le défendre, un écrivain marocain dit au sujet d’un
écrivain algérien qu’à sa connaissance, c’est la première fois qu’un
magazine parisien «consacre sa couverture à un intellectuel arabe». Mais
le hic est que cet écrivain algérien, primé pour un roman en langue
française, ne se considère pas arabe (c’est son droit). Il faudrait
bien, un jour, dépasser ce double complexe par rapport à l’arabité et
celui de se juger soi-même selon l’intérêt et la valeur que nous donne
l’Occident.
K. B. 
bakoukader@yahoo.fr

Categorie(s): culture

Auteur(s): Par Kader Bakou

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..