Mohcine Belabbas réélu à sa tête: Pas de changement d’appellation pour le RCD

Lesoir; le Mercredi 11 Juillet 2018
2

Sans grande surprise, Mohcine Belabbas a été réélu à
la tête du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) pour un
second mandat de cinq années. Pas de rebaptisation du parti, pour le
moment. Le débat autour du changement d’appellation a été ajourné, faute
de consensus.
Nawal Imès - Alger (Le Soir) - Fin, hier soir, des travaux du
cinquième congrès du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD).
Les congressistes ont réélu Mohcine Belabbas au poste de président.
Trois autres noms étaient en lice pour ce même poste. Il s’agit de Salah
Belmekki, Fadila Messouci, Ilyas Lahouazi. Le ton avait été donné dès
l’ouverture des travaux. Alors que le président sortant annonçait à la
fin de son discours qu’il redevenait conformément aux statuts du parti,
un «simple militant», les congressistes ont scandé «Mohcine président»,
donnant ainsi un avant-goût de ce que sera l’issue du vote qui est
intervenu dans la soirée de vendredi à samedi. Hier matin, les
congressistes ont débattu des résolutions et statuts du parti. En début
d’après-midi, ils ont procédé à l’élection des 212 membres du conseil
national puis à la désignation des membres du secrétariat général. Les
congressistes ont longuement discuté de la proposition faisant état de
la possibilité de changer d’appellation du parti. L’appellation
«progressistes» a fait l’objet de longs débats. Faute de consensus, la
question n’a finalement pas été tranchée. La direction du parti affirme
ne pas pouvoir trancher une question aussi importante dans la
précipitation.
Elle lui préfère une démarche pédagogique qui consiste à provoquer un
débat à une échelle plus large avant de prendre une décision. Plusieurs
échéances attendent le parti. De nouvelles structures ont été
introduites par le statut adopté par les congressistes. Une situation
qui forcera le parti à aller vers des assises et des congrès pour les
jeunes, les femmes et les élus locaux.
En parallèle, les structures au niveau de la base devront être
renouvelées. Hier, en fin de journée, le président du RCD intervenait
lors du premier conseil national post-congrès, donnant la direction que
prend le parti, à savoir la fidélité à des principes qui font son
«identité».
N. I

Categorie(s): actualités

Auteur(s): N. I

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..