Omnisports

Lesoir; le Mardi 15 Aout 2017
2

Athlétisme : Championnats du monde de Londres 2017
Berraf : «la participation algérienne est loin de nos attentes»
Le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha
Berraf, a exprimé dimanche son mécontentement par rapport aux résultats
réalisés par les huit athlètes algériens engagés aux Champion-nats du
monde d’athlétisme de Londres (4-13 août).
«La participation algérienne aux Mondiaux d’athlétisme de Londres a été
loin de nos attentes puisque les huit athlètes engagés dans les
différentes spécialités n’ont pu réaliser de bons résultats», a déclaré
Berraf sur les ondes de la Radio Algérie internationale.
Pour le président de l’instance olympique, «les athlètes ayant pris part
au rendez-vous de Londres manquaient de préparation et n’ont pas été
pris en charge». `
Excepté Bilal Tabti qui s’est qualifié à la finale du 3 000 m steeple
avant d’être disqualifié pour faute technique, les autres ont été
éliminés aux premiers tours ou ont abandonné pour cause de blessure.
Abderrahmane Anou (1 500 m), Hichem Bouchicha et Amina Bettiche (3 000 m
steeple) ont échoué aux séries et Abdelmalik Lahoulou (400 m haies) en
demi-finales, tandis que Mohamed Amine Belferar (800 m), Kenza Dahmani
(marathon) et Larbi Bourrada (décathlon) ont, tous les trois, abandonné.

La dernière consécration algérienne aux Mondiaux d’athlétisme remonte à
2003 avec la médaille d’or de Saïd-Djabir Guerni en France sur 800 m.


Usain Bolt n’a pas de regret de ne pas avoir arrêté à Rio
La légende du sprint Usain Bolt, retraité depuis la veille et son
abandon sur crampe en finale du 4X100 m, a expliqué en clôture des
Mondiaux de Londres, dimanche, qu’il n’avait «aucun regret de ne pas
avoir arrêté après les jeux de Rio 2016».
Il a aussi confirmé dans une conférence de presse à guichets fermés que
sa décision de mettre un terme à son incomparable carrière était
irrémédiable. «J’ai vu trop de gens revenir et se faire humilier. Je ne
pense pas qu’un mauvais championnat (médaillé de bronze au 100 m, NDLR)
puisse changer tout ce que j’ai réalisé dans ma carrière», a estimé le
Jamaïquain aux 19 médailles d’or olympiques (8) et mondiales (11).
«Cela a été un mauvais championnat pour beaucoup d’athlètes et pas
seulement pour moi. Il y a eu beaucoup de surprises et je ne sais pas ce
qui s’est passé pour moi mais il y a toujours une explication», a
consenti celui qui a dominé sans partage le sprint avant ses échecs
londoniens. «Maintenant, je suis content de pouvoir me reposer. Je suis
athlète depuis que j’ai dix ans et j’en ressens la nécessité. J’ai envie
de voyager, m’amuser et passer un peu de temps avec mes proches», a-t-il
ajouté. «Je ne sais pas précisément ce que je vais faire mais je veux
aider mon sport et mon agent va voir avec Sebastian Coe (président de
l’IAAF) ce que je peux faire.» Interrogé sur l’avenir du sprint dans son
pays, il a dit : «il y a beaucoup de talents mais ils doivent avoir le
désir de devenir les meilleurs, comme j’ai eu ce désir». «J’ai toujours
dit que les athlètes dopés devaient avoir une suspension à vie», a
rappelé le sprinter.
Au revoir au passé
«J’ai dit au revoir aux fans et à mon passé d’athlète. J’ai presque
pleuré mais les larmes ne sont pas venues», a encore déclaré la légende
au sujet de son dernier tour de piste, en marchant. «Ces deux derniers
jours ont été difficiles et c’est un grand moment d’émotion pour moi»,
avait-il déclaré dans l’enceinte olympique, en faisant un dernier tour
sur la musique et les paroles de «Reggae Night».
En présence de Coe, ex-grand champion de demi-fond, Bolt a reçu en
hommage un bout de tartan du stade olympique, sur lequel il avait gravé
une partie de l’histoire de l’athlétisme aux Jeux 2012 (trois ors). Il a
aussi, pour la photo de famille, embrassé ses parents, applaudi en
direction du public et improvisé quelques pas de danse dans son
survêtement jaune de la Jamaïque.

Forum afro-asiatique sur le sport et la femme
Les participants au Forum sur le leadership sportif pour les femmes
d’Afrique et d’Asie sont sortis avec plusieurs recommandations visant à
éliminer les obstacles auxquels sont confrontées les femmes dans le
sport, rapporte lundi le journal rwandais Newtimes. Tenu pendant trois
jours au Centre conventionnel de Kigali sur initiative du Comité
international olympique (CIO), en partenariat avec le Conseil olympique
d’Asie (OCA) et l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique
(ACNOA), l’événement, dans lequel l’Algérie était représentée par le
président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf
et l’ancienne championne olympique et du monde, Hassiba Boulmerka, a
réuni 251 participants de 71 pays.
Les délégués ont noté que «malgré les efforts constants visant à
augmenter le nombre de femmes dans les organes directeurs, les
inégalités entre les femmes et les hommes existent encore». Ils ont
souligné qu’«en Afrique et en Asie au niveau du Conseil
d’administration, neuf Comités nationaux ont atteint l’objectif de
représentation de 30% à partir de 2017, sept sont supérieurs à 20% et 47
doivent encore atteindre l’objectif (entre 0 et 20%)».

Handball – Championnat du monde U19, Géorgie 2017
L’Algérie éliminée après une quatrième défaite
La sélection algérienne de handball des moins de 19 ans, garçons, est
éliminée du Championnat du monde qui se déroule en Géorgie, après sa
défaite face à son homologue japonaise 29-21 (mi-temps : 17-10), lundi à
Tbilissi pour le compte de la 5e journée du groupe B du tour
préliminaire. Outre le revers contre les Nippons, les joueurs
d’Abdelkrim Bechkour comptent trois autres défaites face à la Géorgie
(28-24), l’Allemagne (37-19) et l’Islande (37-27) pour une seule
victoire devant le Chili (33-32).

Tennis ATP – Montréal, Open du Canada Zverev, en champion, éclipse
Federer en finale
L’Allemand Alexander Zverev a créé une petite surprise dimanche en
finale du Masters 1 000 de Montréal en battant Roger Federer en deux
sets, 6-3, 6-4, infligeant au passage au Suisse sa troisième défaite de
l’année.
Tout juste une semaine après son titre à Washington, Zverev réalise une
saison quasi parfaite, «une année de rêve», a même salué Roger Federer à
l’issue de la rencontre. Il est vrai que Zverev se paye le luxe de
remporter un cinquième trophée sur le circuit depuis le début de
l’année, égalant d’ailleurs le Suisse qui a néanmoins gagné deux
tournois du Grand Chelem avec l’Open d’Australie et Wimbledon. «Je suis
désolé que tu n’aies pas gagné Montréal cette année», a lancé Zverev en
forme de boutade à son adversaire, qui avait comme objectif d’inscrire
son nom sur la Coupe Rogers à Montréal, du nom de ce Masters 1 000 joué
en alternance avec Toronto les années paires et où le Suisse a déjà
triomphé deux fois (2004 et 2006). Mais avec cette victoire, Zverev
vient aussi fragiliser les espoirs de Roger Federer de redevenir numéro
un mondial dans une semaine. Alors qu’il avait son destin en mains,
Roger Federer a relancé Rafael Nadal dans la course à la première place
à l’ATP, l’Espagnol qui avait pourtant subi un sérieux revers en
huitième de finale à Montréal, battu par l’étonnant Canadien Denis
Shapovalov, 18 ans.

Course au numéro un
Blessé, Andy Murray va céder sa place en haut de la hiérarchie de l’ATP
après le tournoi de Cincinnati qui démarre lundi et Nadal sera numéro un
mondial s’il va au moins aussi loin que Federer. Et, pour leur première
rencontre sur ciment, le joueur allemand de 20 ans a pris sa revanche
après sa défaite en juin en finale sur herbe à Halle face au même
Federer alors en route vers son huitième Wimbledon.
Dimanche sous le chaud soleil de Montréal, la couronne est revenue à un
joueur qui est déjà à classer dans les favoris de l’US Open, dernier
Grand Chelem de la saison, qui démarre dans deux semaines.
Sa popularité va grandissante et le public lui a réservé une belle
ovation à l’issue d’une finale d’à peine plus d’une heure où leur favori
a déçu. Signe d’un passage progressif de témoin, la jeune génération de
joueurs s’est affirmée au cours de cette semaine montréalaise. La plus
grosse surprise est donc venue du Canadien Denis Shapovalov qui a battu
Nadal dans un match fou, qui va lui permettre de grimper de la 143e à la
67e place à l’ATP.
Ce jeune joueur, issu d’une riche pépinière canadienne, a seulement cédé
en demi-finale face au vainqueur Zverev. Il devrait rattraper assez vite
d’autres jeunes en vue à Montréal comme le Sud-Coréen de 21 ans Hyeon
Chung (56e) qui a battu le Belge David Goffin ou l’Américain Jared
Donaldson (66e mondial à 20 ans), solide sur ses deux jeux décisifs pour
éliminer le Français Lucas Pouille.

Koza Wos Cup (Futures 30) qualifications
Défaite de l’Algérien Bouchareb
Le tennisman algérien Yasser Bouchareb a quitté dimanche soir le tournoi
international Koza Wos Cup, qui se dispute à Istanbul (Turquie), en
s’inclinant face au Russe Ivan Korol 6-1, 6-0. Lors du premier tour de
cette compétition dont le prize-money s’élève à 15 000 USD, Bouchareb
(28 ans) s’était imposé face à l’Américain Christopher Daniels sur le
score de 6-3, 3-6, 6-0. Bouchareb devrait prolonger son séjour à
Istanbul pour disputer les qualifications du tournoi «Futures 31», prévu
du 21 au 27 août, suivant la liste d’admission dévoilée dimanche par les
organisateurs. Ce tournoi à 25 000 USD devrait drainer la participation
de tennismen relativement bien positionnés dans le classement ATP,
notamment le Néerlandais Tallon Griekspoor (306e), le Russe Ivan Nedelko
(355e), le Bosnien Tomislav Brkic (358e) et l’Espagnol Javier Marti
(393e).

Categorie(s): sports

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..