Pour dénoncer la fraude électorale: Des partis manifestent en rangs dispersés à Oran

Lesoir; le Lundi 27 Novembre 2017
2

Quelque 3 jours après le scrutin des élections de ce
23 novembre pour désigner les élus des APC et APW, des partis politiques
à Oran, qui crient au scandale et à la fraude, ont observé, hier matin,
des sit-in de protestation.
La victoire très nette, en forme de raz-de-marée aux couleurs du FLN à
Oran, qui s’est adjugé la majorité dans 18 des APC, sur 26 que compte la
wilaya d’Oran, et une large majorité à l’APW, ne cesse de provoquer des
remous et des dénonciations tous azimuts sur les cas de bourrage des
urnes et de vol des voix des électeurs.
Devant le siège de la Wilaya d’Oran, une trentaine de personnes,
représentant des partis comme l’ANR, le Front El-Moustaqbel et quelques
membres du MPA, se sont retrouvées avec banderoles pour dénoncer «la
mascarade et la fraude généralisée du scrutin au profit du FLN». Ainsi,
l’ANR, qui a obtenu la majorité dans une commune, dénonce l’octroi de
«125 000 voix sorties d’on ne sait où au profit du FLN pour l’APC d’Oran
et l’APW», nous dit-on.
Ailleurs et au même moment, ironie du sort, le FLN et le RND
manifestaient côte à côte quasiment, devant le siège de l’APC de Sidi-Chahmi,
pour dénoncer cette fois «la fraude grossière qui a permis de faire
gagner la liste ANR», où figurent des candidats anciennement membres du
parti du Premier ministre.
Le RND justement, s’agissant du vote pour la commune d’Oran, a choisi de
se rassembler en solo devant son siège, faisant bande à part. Par
ailleurs, le parti de Menasra, HMS, se contente, pour l’instant, de
déposer des recours au tribunal administratif et devrait aujourd’hui
donner une conférence de presse pour apporter, dit-on, les preuves de la
fraude généralisée.
F. M.

Categorie(s): régions

Auteur(s): F. M.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..