RELIZANE: L’appel des résidants du village agricole Si Fodil

Lesoir; le Lundi 13 Novembre 2017
2

Si au lendemain de son inauguration, à la fin des
années 1970, le village agricole de Si Fodil en allant vers la zone
industrielle de Belacel-Bouzegza, était un lieu où tout le monde voulait
y vivre, ce n'est plus le cas aujourd'hui.
Toutes les structures et annexes, qui y étaient prévues, notamment
l'antenne de mairie, le centre culturel, et le Souk El Fellah, ont été
squattés, dès le début des années 1990. Aujourd'hui, on peut dire que ce
«village modèle», à l'instar des mille autres réalisés dans le cadre de
la révolution agraire, s'est métamorphosé pour laisser place à un décor
hideux. Baraques en tôle, des habitations entièrement défigurées...
«Même le voisinage n'est plus le même que celui avec lequel nous
vivions», nous dira un septuagénaire accosté à la l'entrée de ce village
oublié. Et d'enchaîner : «Tout a changé. Nos voisins sont tous partis.
Il n’y a que des nouveaux habitants aujourd’hui. Et puis, il ne faut pas
oublier le bidonville créé au début des années 1980. Il nous a vraiment
empoisonné la vie. Ce n'est plus comme avant. Ah! Ce bon vieux temps. Il
faisait vraiment bon vivre.»
A. Rahmane

Categorie(s): régions

Auteur(s): A. Rahmane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..