SATELLITES & RECEPTION : LANCEMENT RÉUSSI DU SATELLITE KA D’EUTELSAT: Du haut débit pour tous

Lesoir; le Jeudi 30 Decembre 2010
2

Dans la nuit du samedi à dimanche, nous avons pu suivre, à partir de l’Algérie, le lancement en direct du satellite KA d’Eutelsat et cela sur plusieurs sites dont celui de l’ILS. Ce fut un lancement parfait. Ce nouveau satellite d'Eutelsat dédié à la couverture internet des zones blanches a été placé en orbite par une fusée Proton qui a décollé du centre spatial de Baïkonour au Kazakhstan. Le lancement – prévu initialement le 20 décembre – avait été retardé pour des raisons de sécurité. Au début du mois, le même type de lanceur utilisé pour le
satellite Ka-SAT – la fusée Proton M – n'avait pas réussi à placer en
orbite 3 satellites russes de communication qui se sont abîmés dans
l'océan Pacifique. Avec le lancement de Ka-SAT, le secteur de l'internet
par satellite devrait entrer dans une nouvelle ère. Plus puissant et
entièrement dédié aux accès haut débit, Ka-SAT sera capable de fournir
des débits jusqu'à 10Mbits en réception et jusqu'à 4Mbits en émission.
«Nous sommes fiers de pouvoir contribuer à la réduction de la fracture
numérique en Europe», a déclaré Michel de Rosen, le directeur général
d'Eutelsat. En France, environ 300 000 foyers privés d'ADSL seront
couverts par Ka-SAT.
Un prix comparable à celui de… l’ADSL !
Les premières offres Ka-SAT seront commercialisées en mai prochain.
Les modalités ne sont pas encore connues. Stéphane Ruelle, le directeur
de Sat2way (un des FAI distribuant la solution Eutelsat), indique
néanmoins une gamme dont le tarif de base démarrerait à 27,90 euros.
Eutelsat précise que «Ka-SAT permet de diviser par 8 le coût de
production du mégabit et de réduire les prix des offres par satellite à
des niveaux comparables à ceux de l'ADSL». En revanche, la question des
volumes de données et des «Fair Access Policy» (bridage du débit pour
éviter que les internautes les plus gourmands monopolisent la bande
passante totale) n'a pas encore été évoquée. Si les quotas ne
disparaîtront pas, ils devraient en revanche être augmentés pour mieux
répondre aux besoins des internautes. Eutelsat commercialise déjà des
offres d'accès à internet par satellite (Tooway) via le satellite Hot
Bird 6 (13° Est). Pour Ka-Sat, les abonnés devront changer leur matériel
(nouvelle parabole) et l'orienter vers la position 9° Est. L'arrivée de
Ka-Sat dynamisera obligatoirement le marché de l'internet haut-débit en
zones blanches. SES Astra, le principal concurrent d'Eutelsat, pourrait
réagir d'ici 2012 en lançant de nouveaux satellites. Face à la
concurrence du satellite, les opérateurs WiMax et WiFi pourraient
également en profiter pour augmenter les débits de leurs forfaits et/ou
diminuer les prix. Alors que les tarifs des offres ADSL s'approchent
désormais du seuil des 35/40 euros à cause de la hausse de la TVA, les
internautes éligibles à l'ADSL, mais disposant d'une connexion limitée,
pourraient également s'intéresser prochainement à ces technologies
alternatives. Est-ce que les opérateurs qui utilisent le satellite pour
envoyer les données vers les démodulateurs pirates et les «box»
décryptant les signaux des télés payantes vont changer de satellite pour
des raisons de puissance et de coûts ? On ne le sait pas encore…

Categorie(s): le soir numÉrique & sat

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..