SIÈGE DU FFS: Émotion et recueillement à la mémoire de Hocine Aït-Ahmed

Lesoir; le Mercredi 30 Decembre 2015
2

L’ambiance était au recueillement, hier, au siège du
Front des forces socialistes (FFS), boulevard Souidani Boudjemâa. Des
portraits du père fondateur du Front et grand militant de la cause
nationale sont accrochés sur l’édifice principal du siège, tandis que
l’emblème national est en berne en signe de deuil suite à la disparition
de celui qu’on continue à appeler affectueusement «Dda l’Hocine».
Younès Djama - Alger (Le Soir) - Des anonymes et des
personnalités connues continuent de se rendre au QG du parti pour
présenter leurs condoléances et ce, à deux jours de l’arrivée de la
dépouille de Dda l’Hocine.
Le parti a mis à la disposition des visiteurs un registre des
condoléances dans la cour du siège en vue d’écrire un mot à la mémoire
de Hocine Aït-Ahmed.
Parmi les personnalités qui sont venues rendre hommage à feu Aït-Ahmed,
le président de la Commission nationale consultative pour la promotion
et la protection des droits de l’Homme (CNPPDH), Maître Farouk Ksentini.
Après avoir salué les cadres du parti au premier étage du siège
principal et présenté ses condoléances, Me Ksentini a fait une
déclaration à la presse dans laquelle il a salué la mémoire du «grand
homme et le grand démocrate» qu’a toujours été feu Aït-Ahmed, avant de
céder à l’émotion et de quitter les lieux en s’excusant.
Ce fut au tour de l’autre avocat et militant démocrate Ali Yahia
Abdenour qui, malgré l’âge et une santé capricieuse, a tenu à rendre
hommage à l’ancien responsable de l’OS (Organisation spéciale). Et parmi
la foultitude de visiteurs venus au siège du FFS, figure un ancien
membre de l’organisation des Scouts musulmans algériens (SMA). Il s’agit
en l’occurrence d’Aklouche Hamdane Tajeddine qui fut aussi militant du
PPA-MTLD et qui a connu feu Aït-Ahmed au Caire durant l’été 1954.
C’était dans le sillage du 1er Jamboree des Scouts musulmans arabes qui
se tint cette année-là dans la ville de Zabadani en Syrie.
Après avoir pris part à cette manifestation régionale, la délégation des
scouts musulmans algériens a fait escale en Égypte où elle fut reçue par
les défunts Mohamed Khider et Hocine Aït-Ahmed alors membres de la
délégation du PPA-MTLD, en exil dans la capitale égyptienne.
Au cours de leur séjour cairote, les membres de la délégation
algérienne, dirigée par Omar Lagha et Hamdane Abdelwahab, ont été reçus
par le Président égyptien Nasser avec le concours de Hocine Aït-Ahmed
qui «a facilité la rencontre».
Cet octogénaire qui garde une mémoire intacte raconte qu’il a fait part
aux dirigeants en exil du PPA-MTLD de son souhait de rester en Égypte et
d’y subir une formation militaire dans la perspective de l’action armée
qui se faisait attendre. Ce à quoi il s’est vu répondre par la négative
et c’est Aït-Ahmed qui l’encouragea à rentrer au pays «pour préparer la
révolution secrètement».
L’ancien militant du PPA-MTLD exhibe fièrement une photo souvenir prise
en août 1954 avec le leader égyptien Nasser et dans laquelle figure
aussi Aït-Ahmed. M. Hamdane Tajeddine garde jalousement la photo à
propos de laquelle il dira aussi que feu Aït-Ahmed, rencontré des années
plus tard, lui a demandé une copie après qu’il eut perdu tous ses
documents et affaires personnelles dans le feu de la guerre.
Y. D.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Y. D.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..