TIPASA: Troublantes statistiques des accidents de la circulation

Lesoir; le Mardi 13 Mars 2018
2

Selon le bilan des accidents de la circulation
communiqué par la protection civile au titre de l’année 2017, il est
recensé 1743 accidents ayant provoqué 1672 blessés et 20 décès et
induisant près de 2793 interventions de la protection civile. Par sexe,
ce bilan s’établit comme suit, 19 hommes décédés et 1 enfant. Le nombre
de blessés est de 1185 hommes, 285 femmes et 202 enfants.
Les dégâts et pertes matérielles sont recensés comme suit :
– 1893 véhicules légers accidentés, 153 camions, 76 autobus, 262 motos
et vélos et 6 remorques. Les accidents par types de route s’établissent
selon la nature des voies.
Au niveau de la voie express, il a été recensé 431 accidents provoquant
4 décès, 422 blessés ayant nécessité 706 interventions des pompiers. Au
niveau des routes nationales de la wilaya, il a été enregistré 826
accidents à l’origine de 11 décès, et de 796 blessés ayant nécessité 1
348 interventions des pompiers.
S’agissant des routes de wilaya, il a été enregistré 291 accidents ayant
provoqué 4 décès et 289 blessés et ayant nécessité 466 interventions des
pompiers. Quant aux accidents sur les routes communales , il a été
enregistré 195 accidents ayant provoqué 1 décès et 165 blessés et ayant
nécessité 257 interventions des pompiers.
Pour la nature des accidents, trois types de victimes ont été recensées
; il y a les victimes collatérales touchées par le véhicule, il y a les
victimes directes de la collision des véhicules et enfin il y a les
victimes dues à un renversement du véhicule. Ainsi, sur le nombre global
de 1743 victimes recensées, le nombre de victimes collatérales touchées
par les véhicules s’établit à 192 blessés et 1 décès, tandis que le
nombre de victimes directes de la collision des véhicules, il est de 866
blessés et de 15 décès, et enfin le nombre de victimes dues à un
renversement du véhicule est de 602 blessés et 4 décès.
Pour les accidents recensés par tranches horaires, le faisceau horaire
situé entre 06 heures à 9h compte 480 accidents ; celui situé entre 9h à
12h compte 274 accidents ; tandis que celui situé entre 12h à 14h , il
compte 351 accidents et pour celui situé entre 14h à 16h, il compte 389
accidents ; s’agissant du faisceau horaire situé entre 16h et 20h, il
compte 772 accidents et celui situé entre 22 heures et zéro heure, il
compte 334 accidents et enfin pour le faisceau horaire situé entre zéro
heure et 6 h du matin, il a été recensé 169 accidents.
Par journée , le nombre d’accidents moyen au cours de l’année 2017
s’établit comme suit :
- Pour les journées du dimanche, on compte 333 accidents en moyenne ;
pour les journées du lundi, il y a eu 167 accidents en moyenne; quant
aux journées du mardi, il y a eu 162 accidents ; pour les journées du
mercredi ,185 accidents ; pour les journées du jeudi, 339 accidents en
moyenne ; quant aux journées du vendredi il y’a eu 254 accidents et
enfin pour le samedi, on recense 303 accidents en moyenne. Selon
l’analyse de ces statistiques effectuées par les pompiers, on note une
diminution du nombre d'interventions pour les accidents de la
circulation qui furent de 2868 interventions au cours de l'année
2016,comparativement à 2769 interventions au cours de l'année 2017 ;
selon les pompiers ,cette situation des accidents est due à plusieurs
raisons, notamment à l'élément humain où on note l'utilisation d’une
vitesse excessive, au manque de respect des lois de la circulation, aux
conducteurs ayant des permis de conduire récents, à l'inattention aux
passages piétons, à l’alcool au volant, à l’état des routes très
vétustes, à l’état de la voiture qui compte des défaillances mécaniques,
et enfin à la situation environnementale et les conditions
météorologiques telles que : pluie, neige, brouillard etc, qui
favorisent les accidents.
Le pic d'accidents de la circulation a été enregistré au cours du mois
de juillet 2017 avec 456 accidents, puis le mois d’août 2017 avec 327
accidents et enfin, le mois de juin 2017 avec 307 accidents ; cela s
‘explique principalement par l'augmentation du trafic au cours de la
saison estivale en raison de l'afflux de vacanciers et de touristes sur
les côtes de la wilaya de Tipasa.
Houari Larbi

Categorie(s): régions

Auteur(s): Houari Larbi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..