Célébration du 18e anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounès, Les chefs de daïra de la Kabylie instruits de participer à l’événement

Liberte; le Mercredi 22 Juin 2016
105300

 Comme ce fut le cas pour la célébration du Printemps amazigh et du Printemps noir en avril 2016, les pouvoirs publics veulent s’impliquer davantage dans la commémoration du 18e anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounès (25 juin 1998). Pour ne pas laisser le terrain vacant aux différentes organisations politiques de la région, les premiers magistrats des wilayas de Kabylie, à savoir Tizi Ouzou et Béjaïa, ont exhorté les chefs de daïra de la région à s’impliquer dans cet événement.
Dans une correspondance adressée par ces walis aux administrateurs des daïras, il a été souligné qu’il est attendu d’eux “une implication” à travers “l’organisation de rencontres artistiques” où doivent être mêlés “les citoyens de leur daïra et ceux des régions avoisinantes”. C’est la première fois qu’une telle date est célébrée d’une manière officielle par l’État algérien. À souligner que cette année, la date commémorative arrive dans un contexte particulier, marqué, essentiellement, par la plainte déposée en justice par la veuve du chanteur assassiné contre l’ex-“émir” du GSPC, Hassan Hattab, et son opposition au classement de la demeure de Lounès comme patrimoine culturel national.

Categorie(s): radar radar

Auteur(s): Rub.Radar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..