Championnat de ligue 1 : USMA 1 - USMBA 2, Soustara refuse le cadeau de Cirta

Liberte; le Samedi 10 Fevrier 2018
145302

Très mauvaise affaire réalisée par l’USM Alger. Une heure auparavant, le CS Constantine avait cédé deux points face à l’USM El-Harrach et tout le monde s’attendait à ce que l’USMA prenne la deuxième place en solo et réduise l’écart sur le leader. Finalement, il n’en fut rien puisque les Rouge et Noir ont été surpris par une vaillante équipe de l’USM Bel-Abbès, auteur d’un retentissant exploit en s’imposant (1-2).
Devant une affluence très faible et par un froid glacial, l’USM Alger recevait l’USM Bel-Abbès au stade du 5-Juillet. L’entraîneur des Rouge et Noir a opéré un seul changement dans le onze rentrant puisque Benguit a laissé sa place pour permettre à Sayoud d’être titularisé avec la mission d’animer le jeu. Pour le reste, il a reconduit la même défense composée de Zemmamouche, de Meftah, de Chafaï, d’Abdellaoui et de Benmoussa. Chita et Benkhemassa ont eu pour instructions de ratisser le terrain et de récupérer un maximum de ballon, alors que le trio offensif est composé du Marocain Hajhouj, de Darfalou et de Yaya. Les Usmistes ont eu du mal à entrer dans le match puisque ce sont les visiteurs qui se sont créé deux opportunités et ont mis le feu dans la défense algéroise, notamment par Bouguelmouna (5’) puis un tir de Belhocini (9’) qui ont obligé Zemmamouche à intervenir pour dégager ces chaudes occasions. La réaction des Algérois a été fulgurante puisqu’avant la fin du premier quart d’heure, Hajhouj a envoyé un bolide dans la lucarne de Ghoul, consécutivement à un travail collectif emmené par Sayoud (14’). Une erreur défensive de l’équipe algéroise a failli permettre à Bounoua d’égaliser, mais ce dernier a trop ouvert son pied, voyant son ballon rater de peu le cadre (17’). Les Belabésiens n’ont pas abdiqué en portant le danger dans le camp adverse, surtout avec les signes de fébrilité affichés par l’arrière-garde de l’USMA. Mais c’est Hajhouj qui était proche d’un deuxième but, et de la même manière, mais son tir a effleuré le poteau (33’). Deux minutes avant la pause, Yaya a dû céder sa place à Meziane suite à une blessure musculaire.
En deuxième période, les Rouge et Noir ont jeté toutes leurs forces dans le camp de l’équipe phare de la Mekerra. Mais il était difficile de transpercer la défense de l’USMBA, poussant Darfalou (46’), Hajhouj (51’) et Benmoussa (54’) à tenter des tirs lointains, dangereux et n’était la vigilance de Ghoul les Usmistes auraient pu prétendre à mieux. Alors que l’on attendait le deuxième but des Usmistes, qui se sont montrés plus entreprenants depuis le début de la seconde période, l’USMBA a égalisé grâce à l’opportunisme de Mohamed Seguer, qui venait de rentrer (75’). Avec beaucoup de sang-froid, l’ancien usmiste a remporté son face-à-face avec Zemmamouche. Ce but a relancé le match. Hamdi a fait entrer Hamia pour profiter du surnombre offensif et chercher le but de la victoire.
À cinq minutes de la fin, c’est le coup de massue sur la tête des Usmistes. Une grosse erreur de Benkhemassa au milieu de terrain a permis aux Belabésiens de mener une fulgurante contre-attaque qui a permis à Tabti de pousser le ballon au fond des filets (85’).
Personne n’imaginait un tel scénario et cette sortie des hommes de Hamdi au stade du 5-Juillet a été, tout simplement, ratée. L’USMA a refusé le cadeau du CSC et le titre risque d’être une dure mission.

MALIK A.

 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Malik A

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..