Commission de discipline de la LFP, ASAM-MCA : une seule affaire, deux verdicts différents

Liberte; le Jeudi 8 Novembre 2018
3

Le 27-12 -2017,la commission de discipline de la LFP a décidé d’infliger une sanction d’un match à huis clos pour l’équipe de l’ASM Aïn M’lila suite à la banderole affichée par les supporters locaux pour soutenir la cause palestinienne lors de la rencontre qui a opposé l’ASAM à la formation du GS Mascara, et ce, conformément à l'article 76 du code disciplinaire de la FAF. Cet article indique clairement que “si au cours d'une rencontre, les supporters d'un club déploient des banderoles où figurent des inscriptions portant atteinte à l’honneur et à l’image des officiels ou instance et/ou portant des slogans antisportifs, politiques ou discriminatoires, le club encourt les sanctions suivantes : un match à huis clos et cent mille dinars d’amende. En cas de récidive, match perdu pour le club fautif”. Cependant, le 5-11-2018 la commission de discipline prive le MCA de la quote-part due au titre des droits de télévision pour le match MCA-JSS en raison de l’exhibition de banderoles et slogans antisportifs qui portant atteinte à l’honneur et à l’image des officiels et instance par les supporters de l’équipe conformément à l'article 76 du code disciplinaire de la FAF. Conclusion : deux verdicts différents pour la même affaire.
Du coup, une question : la commission de discipline est-elle en train de manipuler le code disciplinaire de la FAF pour l’appliquer à la tête du client ? Toute porte à le croire !

SAMIR LAMARI

Categorie(s): Sport

Auteur(s): Samir LAMARI

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..